HandballHandball : EHF Euro 2020Handball : Equipe de France

EHF Euro 2020 : La France vise la passe de deux contre la Slovénie

Difficile vainqueure du Monténégro vendredi pour son entrée en lice dans le groupe A, l’équipe de France affronte la Slovénie ce dimanche (18h15). En cas de succès, les Bleues pourraient déjà valider leur ticket pour le Tour Principal.

Jour de match pour les Bleues. Deux jours seulement après avoir eu beaucoup de mal à se défaire d’une belle équipe monténégrine, les coéquipières de Cléopâtre Darleux doivent enchaîner ce dimanche (18h15) contre la Slovénie. Les championnes d’Europe sont très attendues pour cette rencontre et leurs suiveurs espèrent voir une prestation collective plus cohérente que vendredi. Histoire d’étreindre les doutes relancés suite à une rencontre face au Monténégro compliquée offensivement pour les joueuses d’Olivier Krumbholz. Ce dernier a d’ailleurs assumé : « Ce match était délicat et je suis très heureux de l’avoir gagné. C’est méritoire et je n’ai pas la prétention de dire que nous avons bien joué. Le contexte n’était pas facile avec beaucoup d’attentes à l’intérieur et à l’extérieur de l’équipe. »

Attention au bras d’Ana Gros

Place désormais à la Slovénie donc, une équipe défaite pour son entrée en lice contre le Danemark (22-30), mais qui ne sera pas un adversaire facile à manoeuvrer, comme l’a rappelé le sélectionneur des Bleues : « Ce sera une rencontre difficile, face à une équipe à fort potentiel qui joue bien et qui a du bras. Cette équipe possède à sa tête un excellent coach, Uros Bregar, qui démontre la qualité de son travail avec le Krim Mercator. Il sait aussi bien faire jouer ses équipes. Il sait de quoi il parle et je constate aussi les progrès faits par Océane Sercien-Ugolin qui évolue avec lui à Ljubljana. »

Olivier Krumbholz n’a pas évoqué le cas d’Ana Gros, mais l’arrière du Brest Bretagne Handball, bien connue par les joueuses tricolores, a un bras redoutable. Capable de faire la différence à tout moment, la Slovène semblait cependant un peu amoindrie lors du premier match de son équipe (3 buts). Il faudra aussi surveiller Elizabeth Omoregie et Barabara Lazovic. Mais si la France est à 100% ce soir, elle devrait pouvoir s’imposer. Olivier Krumbholz a tenu à rappeler que « l’équipe slovène possède de gros points forts et des lacunes. À nous de jouer intelligemment en défense pour les bloquer là où il faut, car certains secteurs ne sont pas exploités à fond.« 

Une victoire avant une première finale contre le Danemark ?

En cas de succès ce dimanche face à la Slovénie, la France serait déjà qualifiée pour le Tour Principal avec la certitude de pouvoir démarrer ce deuxième tour avec au moins 2 points au compteur. Si le Danemark arrive aussi à dominer le Monténégro (match à 20h30), Danoises et Françaises pourraient s’offrir une finale de groupe mardi soir. Une rencontre qui aurait alors une énorme importance, car on sait que ce groupe va devoir croiser avec celui de la Russie, qui risque d’arriver avec 4 points au second tour de la compétition. Avoir 2 ou 4 points pour aborder le Tour Principal peut changer la donne. Les joueuses d’Olivier Krumbholz savent donc ce qu’il faut faire : gagner contre la Slovénie avant de se concentrer sur le Danemark.


Le programme du jour

Groupe A
France-Slovénie (18h15)
Danemark – Monténégro (20h30)

Groupe C
Hongrie – Serbie (16h)
Pays-Bas – Croatie (18h15)


Photo à la Une : (@IHF)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer