BiathlonSki-Glace

Biathlon : Justine Braisaz réalise une belle remontée, course compliquée pour Anaïs Chevalier-Bouchet

Pour la dernière course à Kontiolahti (Finlande), Justine Braisaz et Julia Simon ont montré un beau visage. La poursuite fût plus difficile pour Anaïs Chevalier-Bouchet.

Ce dimanche avait lieu la poursuite de Kontiolahti (Finlande), en Coupe du monde. Bien que remportée par Tiril Eckhoff, la course a vu les biathlètes françaises se distinguer. Justine Braisaz et Julia Simon ont signé une importante remontée. Partie en 37e position, Justine Braisaz a remonté vingt-sept places. La skieuse des Saisies a franchi la ligne d’arrivée à la dixième place (18/20 au tir, 2e temps de ski), malgré un bri de canne. « C’est une course qui fait plaisir. D’abord de la façon dont je l’ai abordé avec une envie de distiller mes tirs pour faire de la qualité derrière la carabine. Je suis réellement contente d’avoir tiré à 18/20 parce que ça faisait longtemps que j’étais plutôt irrégulière sur les quatre tirs. […] Malheureusement, je pars avec un gros dossard. Je n’avais pas d’objectif de remontada, simplement de faire une course complète. »

L’autre sourire de la journée nous vient de Julia Simon. 56ème du sprint jeudi, la Savoyarde a terminé à la 17ème place ce dimanche. « Ça fait plaisir. […] Je me suis vraiment éclatée sur cette piste où je n’avais rien à perdre. C’est bon à prendre et bon pour la suite […]. »

« Je n’étais pas dans le jeu »

Après une médaille d’argent remportée samedi 4 décembre au sprint de Kontiolahti, Anaïs Chevalier-Bouchet n’était pas au top de sa forme. Deuxième au départ, la Française a franchi la ligne à la 21ème position avec un 13/20 au tir.« J’étais clairement débordée par les événements. J’étais hyper stressée […]. C’est la première course en confrontation où je joue devant et je pense que j’ai passé beaucoup d’énergie à faire la course, la refaire, l’imaginer… Clairement, je n’étais pas dans le jeu. Ça arrive. » La prochaine étape de Coupe du monde se poursuit à Hochfilzen (Autriche), du 11 au 20 décembre.


Photo à la Une : (@NordicMag)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page