HandballHandball : EHF Euro 2020Handball : Equipe de France

EHF Euro 2020 : La France doit enchaîner contre l’Espagne

La France affronte l’Espagne ce jeudi soir à 20h30 pour son premier match du Tour Principal. Les championnes d’Europe en titre n’ont qu’un seul objectif, continuer leur marche en avant pour se rapprocher du dernier carré de la compétition.

« Ce n’est pas une honte de perdre contre une des meilleures équipes du monde ».Défaite par l’équipe de France ce mardi soir avec le Danemark, Sandra Toft a livré un constat sans appel à l’issue de ce choc du groupe A, en mettant en avant la qualité de l’effectif tricolore. Des Bleues, justement, qui se verraient bien enchaîner un quatrième succès de rang dans la compétition contre une équipe d’Espagne qui n’a pas le droit à l’erreur. Favorite de ce premier duel dans le groupe 1 du Tour Principal, les joueuses d’Olivier Krumbholz devront néanmoins se méfier de ne pas tomber dans le piège espagnol. Présentation d’une affiche alléchante.

Aux bons souvenirs de Rio

Ce duel entre les deux sélections n’est bien évidemment pas le premier dans l’histoire. Alors qu’Espagnoles et Françaises ne se sont plus affrontées depuis 2017, le bilan de leurs confrontations directes depuis 2015 est plutôt à l’avantage des Bleues. Avec un total de deux victoires, deux nuls et une défaite. Un des nuls avait d’ailleurs eu lieu lors du quart de finale épique des Jeux Olympiques 2016. Menées de 7 buts à la pause (12-5), les coéquipières d’Amandine Leynaud avaient réussi à accrocher la prolongation grâce à une excellente deuxième mi-temps (18-11). Au final, les Tricolores s’étaient imposées au bout du suspense (27-26) avant de décrocher une magnifique médaille d’argent.

Mais quand on se replonge dans les statistiques des cinq derniers France-Espagne, on remarque que ces duels se sont toujours joués à moins de quatre buts. Le plus gros écart ayant eu lieu lors de la victoire espagnole 21-17 en match amical en 2016. Le dernier duel en date entre les deux sélections date du Tour Principal des Championnats du monde 2017 et il y avait eu match nul (25-25). Autant dire que l’historique de cette affiche nous montre que l’écart a toujours été très minime entre Espagnoles et Françaises.

La France partira favorite

La montée en puissance des championnes d’Europe en titre n’a échappé à personne. Et sûrement encore moins à leurs adversaires du jour. Tombées dans un groupe A très homogène, les Bleues ont réussi à petit à petit élever leur niveau de jeu pour arriver à dominer le Monténégro, la Slovénie et surtout le Danemark mardi (23-20). Avec une défense retrouvée – celle qui lui avait tant manqué lors du dernier Mondial – les coéquipières de Siraba Dembélé peuvent renverser des montagnes et pas sur que l’Espagne soit vraiment heureuse de retrouver la France.

Des Espagnoles, justement, vice-championne du monde il y a un an au Japon et qui ont beaucoup de mal depuis le début de cet Euro. Surclassées par les Russes lors de leur entrée en lice, les coéquipières de Lara Gonzalez ont ensuite fait match nul contre les Suédoises avant de dominer de trois petits buts les Tchèques (27-24). Rien de très rassurant, surtout que les joueuses d’Olivier Krumbholz pourraient déjà éliminer l’Espagne en cas de victoire ce jeudi soir couplée au succès de la Russie face au Monténégro. Les Bleues compteraient alors cinq points de plus que leurs adversaires du jour. Vous l’aurez donc compris, en cas de succès ce mardi, l’équipe de France ferait un très grand pas vers les demi-finales avant de retrouver, dès vendredi, la Russie, pour un choc qu’on attend avec impatience.


Photo à la Une : (@BeIN SPORTS)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page