Ski-Glace

Mikaela Shiffrin : « Quand j’ai gagné, mon premier feeling, c’était la tristesse »

Mikaela Shiffrin a eu du mal à retenir ses larmes après sa victoire à Courchevel, ce lundi. Sa première place remportée depuis le décès de son père, en février dernier.

Mikaela Shiffrin a dominé le géant de Courchevel (2’19’63). Une 67e victoire en Coupe du monde remplie d’émotions. « Je suis très fière, si heureuse pour mon équipe, mes coaches, pour tous les gens qui ont bossé si fort ces derniers mois pour me remettre debout. Parfois, ils devaient me pousser pour aller au départ d’un entraînement, c’était vraiment un gros travail d’équipe. Cette victoire est particulière. Et aussi assez triste, c’est évident de savoir pourquoi. »

>> À LIRE AUSSI : Mikaela Shiffrin s’exprime avant Courchevel

« C’était comme la première victoire de ma vie »

Après le décès de son père, survenu au mois de février, la skieuse de 25 ans avait mis sa carrière entre parenthèses, renonçant à plusieurs compétitions. Pour son grand retour, l’Américaine a devancé Federica Brignone (+0’82) et Tessa Worley (+1’09). Elle se place, pour le moment, deuxième au classement général.

« Ce n’était pas une simple victoire de plus pour moi, c’était un peu comme la première victoire de ma vie. […] Quand j’ai gagné, mon premier feeling, c’était la tristesse. Puis je ne savais pas quoi faire, je n’allais pas brandir mes skis comme d’habitude », confie Mikaela Shiffrin.

Ses adversaires ont su oublier la rivalité et sont venues la féliciter à la fin de la course.


Photo à la Une : (@usskiteam)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer