Ski-Glace

Tessa Worley : « Je ne me sentais pas capable de monter sur un podium » à Courchevel

Après son podium de lundi, Tessa Worley s’exprime sur cette victoire, une première depuis la saison dernière. Elle en profite également pour évoquer la réussite de Mikaela Shiffrin.

Une troisième place remportée ce lundi pour Tessa Worley (2’20 »72). Cela ne lui était pas arrivé depuis le géant de Sölden (Autriche), en octobre 2019. « Ça fait beaucoup de bien à la tête, ma confiance va grandir grâce à ce résultat. » Elle avait terminé à la cinquième place de la première manche (1’09 »20). Bien que loin d’être satisfaite de sa dernière partie de course, elle a réussi à remonter, notamment grâce à une chute de Marta Bassino.

>> À LIRE AUSSI : Tessa Worley déjà de retour sur les pistes

Opérée du genou en janvier, la skieuse du Grand-Bornand a dû « se reconstruire » durant la préparation estivale. Même si elle regagne en confiance au fur et à mesure, il y a encore du travail. « Je ne me sentais pas capable de monter sur un podium au vu de l’irrégularité de mes courses et de la densité de la concurrence en géant. »

Un podium à huis clos

Les compétitions, marquées par la crise sanitaire, se déroulent à huis clos. Une ambiance particulière pour les sportifs, qui repoussent parfois leurs limites grâce à la présence du public. « J’ai senti un rapport quand même très proche avec les organisateurs […], voir tous les bénévoles près de l’air d’arrivée c’était aussi très sympa », confie l’athlète de 29 ans.

« J’étais très heureuse pour Mikaela Shiffrin »

Tessa Worley termine donc derrière Mikaela Shiffrin (2’19 »63) et Federica Brignone (2’20 »45). Une victoire très émouvante pour l’Américaine. « Quand j’ai vu que Mikaela était en tête après la première manche, je me suis dit qu’elle devait penser à énormément de choses. Je voulais gagner bien sûr, mais je songeais aussi à un possible succès pour elle. Et quand elle a effectivement gagné, j’étais très heureuse pour elle. Parfois, ces scènes de joie peuvent paraître banales, mais là c’était très sincère et touchant. » L’Italienne et la Française étaient allées féliciter leur adversaire.  


Photo à la Une : (@FedFranceSki)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer