HandballHandball : EHF Euro 2020

EHF Euro 2020 : Krumbholz, Dembélé, Darleux… les réactions des Bleues après leur médaille d’argent

Si les Bleues se sont montrées évidemment déçues après leur défaite en finale de l’Euro 2020 , ce dimanche face à la Norvège (20-22), le sélectionneur de l’équipe de France a tenu à souligner la très belle performance de ses joueuses. Siraba Dembélé et Cléopatre Darleux sont elles déjà tournées vers l’avenir.

>> À LIRE AUSSI : EHF Euro 2020 : La France chute en finale au terme d’un très beau match de handball

Olivier Krumbholz, sélectionneur des Bleues

« C’est une déception, mais pas une grosse. On a la médaille d’argent. Je suis très fier des joueuses. C’était un match difficile, la première mi-temps n’a pas été bonne en attaque et en défense. Ensuite, la défense a été incroyable. Bien sûr qu’il y avait la place. Mais on a commis des fautes à la fin, c’était impossible à gagner. Je suis quand même très fier car les joueuses ont été fortes dans leur tête. On sait qu’on a des jeunes joueuses et on sera sûrement meilleurs aux JO. »

Siraba Dembélé, capitaine de l’équipe de France

« Ça pique parce qu’on revient très bien, on avait repris le match en main. Des petites erreurs font qu’il nous échappe. En deuxième mi-temps, elles étaient vraiment déstabilisées et on n’a pas su concrétiser ça. Franchement, je pense que la Norvège a très bien joué, fait une très belle compétition et on n’a pas à rougir de cette défaite. J’espère que ça va nous donner encore plus faim pour la prochaine échéance, qui va arriver très vite. »

Cléopatre Darleux, gardienne des Bleues

« Je suis très triste, bien sûr. On rêve de revenir, on y arrive, mais à la fin… Bien sûr, après le match, tu es super déçu. Mais cinq minutes après, on a tout de suite eu l’image des JO. On sait qu’on a un énorme potentiel, encore une marge de progression, la Norvège un peu moins que nous je pense. Je suis contente de mon match mais déçue de la fin. Il y a aussi deux-trois balles où je me dis que je pouvais encore faire mieux. Je suis contente de ma performance, mais ça ne suffit pas. »


Photo à la Une : (@Kolektiffimages)

Romain Boisaubert

Romain est le fondateur du média Le Sport au Féminin, directeur de la publication, de la rédaction et du développement. Bercé par les exploits sportifs depuis son enfance, Romain s'est naturellement tourné vers le journalisme. Passé par l'Espagne et par les rédactions du Figaro et de Nice-Matin, ce Niçois de vingt-quatre ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en imaginant officiellement "Le Sport au Féminin" le 25 février dernier. Romain collabore également pour le Racing Club de Grasse, dont il est le responsable de la communication, et pour Monaco Tribune, où il est en charge des sports.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer