Football

Shelley Kerr, sélectionneuse de l’équipe d’Ecosse, quitte son poste

Shelley Kerr a démissionné de son poste d’entraîneur de l’équipe féminine d’Écosse, qu’elle occupait depuis 2017. Un départ motivé par l’envie de relever de nouveaux défis.

La sélection nationale n’a pas réussi à se qualifier pour l’Euro 2022, après la défaite face à la Finlande (0-1), au début du mois. Les dirigeants de la Fédération écossaise et la sélectionneuse ont donc décidé de mettre un terme à leur contrat.

Première femme à diriger une équipe senior masculine

« L’impact de Shelley sur l’équipe nationale féminine d’Écosse ne peut être sous-estimé. Nous lui sommes reconnaissants d’avoir contribué à mener l’équipe vers un succès historique en se qualifiant pour la Coupe du monde féminine (en 2019, ndlr), ainsi que pour son dévouement et son engagement à faire progresser le football féminin à tous les niveaux […] nous lui souhaitons le meilleur pour l’avenir », réagit Ian Maxwell, directeur général de la Fédération.

Ancienne internationale, la technicienne de 51 ans compte 59 sélections. Elle a également été la première femme à diriger l’équipe seniors masculine à l’université de Stirling (Ecosse).

« Le moment est venu de me tourner vers le prochain chapitre »

« Je vis et respire ce sport depuis aussi longtemps que je me souvienne, je sais donc au fond de mon cœur que le moment est venu pour un nouvel entraîneur principal de faire avancer l’équipe vers la prochaine campagne. […] Le moment est venu pour moi de me tourner vers le prochain chapitre, de relever de nouveaux défis et de créer et de profiter d’expériences plus étonnantes au cours de mon parcours » confie Shelley Kerr.


Photo à la Une : (@RangersFC)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer