Football

La Coupe du monde 2023 réunira 32 pays

Après le succès retentissant de la Coupe du monde 2019, la FIFA a choisi d’étendre le nombre des pays participants de 24 à 32. L’Australie et la Nouvelle-Zélande disputeront cette nouvelle Coupe du monde.

Grande première dans l’histoire du football féminin. Suite à l’impressionnante part d’audiences de l’édition 2019, la prochaine Coupe du monde féminine recevra 32 pays au lieu des 24 habituellement, comme l’a annoncé le Bureau du Conseil de la FIFA. Une décision justifiée par l’envie de développer la discipline.

La répartition des qualifiés 

Pays hôtes, l’Australie et la Nouvelle-Zélande sont qualifiées d’office. Leur participation s’ajoute à cette liste :

• 1 place directe pour l’OFC (Océanie)

• 6 places directes pour l’AFC (Asie)

• 4 places directes pour la CAF (Afrique)

• 11 places directes pour l’UEFA (Europe)

• 4 places directes pour la CONCACAF (Amérique du Nord et Centrale)

• 3 places directes pour la CONMEBOL (Amérique du Sud)

Un tournoi de barrage, à dix équipes, déterminera les trois places restantes. Elles seront attribuées de la sorte : une place pour l’OFC et l’UEFA, deux places pour l’AFC, la CAF, la CONCACAF et la CONMEBOL.


Photo à la Une : (@DR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer