Divers

Les 10 choses que vous ignorez peut-être sur l’histoire du sport féminin

En cette fin d’année, le Sport au Féminin vous propose dix faits marquants à propos du sport féminin, dont vous ignoriez peut-être l’existence.

Fait n°1

À l’apparition des Jeux Olympiques (Grèce Antique), les femmes n’étaient même pas autorisées à être spectatrices.

Fait n°2

Du milieu du Moyen Âge vers le milieu des Temps Modernes (1453 ou 1492 à 1792), les femmes au Japon pratiquaient professionnellement le Cuju, considéré comme l’ancêtre chinois du football.

Fait n°3

A la création des Jeux Olympiques modernes (1896), les femmes n’avaient pas le droit d’y participer.

Fait n°4

Des sports dits de « haute intensité », comme le softball ou encore le netball (dérivé du basket-ball) ont été rendus moins intenses pour les femmes.

Fait n°5

Il faut attendre 1900 et l’édition des JO de Paris, pour que les femmes puissent participer à l’événement. Elles étaient alors 22 à concourir au tennis, à la voile, à l’équitation, au golf et au croquet. En 2016, il y avait pas moins de 5176 femmes (sur 11 444 athlètes).

Fait n°6

En 1972, le gouvernement des Etats-Unis a mis en place le Titre IX, une loi qui indique qu’aucun programme de financement par le gouvernement fédéral dans le sport ne doit discriminer quiconque en fonction du sexe. Grâce à cette loi, le sport féminin s’est considérablement amélioré par la suite.

Fait n°7

Alice Millat crée en 1921 la Fédération Sportive Féminine Internationale. Elle permettra ainsi de développer le nombre de disciplines destinées aux femmes et d’imposer le sport féminin aux Jeux Olympiques.

Fait n°8

En 1921, alors que le football féminin connaît une forte popularité en Angleterre, la Football Association (Fédération anglaise de football) interdira la discipline. La décision aurait été retenue pour des préoccupations morales et sanitaires. En Europe, les fédérations italiennes et allemandes suivront peu de temps après. Jugé nocif par le régime de Vichy, le football féminin français sera quant à lui interdit en 1941. Il faudra attendre le début des années 70 pour que l’interdiction soit levée un peu partout en Europe.

Fait n°9

Grâce à Heather Watson (tennis) et Fu Yuanhui (natation), le tabou des règles dans le sport féminin a été levé. En 2015 et 2016, les sportives admettent que si leurs performances ne sont pas toujours réussies, c’était en raison de leurs menstruations. Les propos tenus par la nageuse chinoise avaient d’ailleurs créé une polémique dans son pays, où les règles sont mal vues.

Fait n°10

Cinq ans avant que les femmes soient autorisées officiellement à participer au marathon de Boston aux Etats-Unis, Kathrine Switzer, alors âgée de 19 ans, décide de courir au marathon de 1967. Inscrite sous un faux nom, l’organisateur la repère pendant la course et essaie de l’arrêter, en vain. L’Américaine terminera son marathon en 4h20.

>> À LIRE AUSSI : Le jour où … Billie Jean King a remporté « la bataille des sexes »


Photo à la Une : (@DR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer