FootballFootball : Championnats étrangers

Megan Rapinoe critique sur la gestion du coronavirus aux Etats-Unis

Avec son franc-parler naturel, l’Américaine n’a pas été tendre avec la gestion de la crise sanitaire aux Etats-Unis. Megan Rapinoe évoque notamment l’aspect sportif et une différence de traitement entre les équipes masculines et féminines.

« C’est frustrant de ne pas pouvoir aller sur le terrain, mais avec tout ce qu’il se passe, honnêtement, je ne me sens pas à l’aise de rejouer. », a expliqué la native de Redding en Californie. Réputée pour son engagement, la joueuse d’OL Reign n’a pas mâché ses mots concernant la gestion de la crise sanitaire aux USA. « Ici aux Éats-Unis, on gère la crise de la façon la plus terrible qu’il soit possible de le faire. », a-t-elle déclaré.

Megan Rapinoe, pour qui l’égalité homme-femme est primordial, a dénoncé certaines différences entre les ligues sportives masculines et féminines : « Les ligues chez les messieurs ont la chance de pouvoir s’offrir des charters pour leur déplacement. C’est très différent côté féminin, où nous allons devoir prendre des vols commerciaux. »

Megan Rapinoe veut retrouver les terrains au plus vite

Alors qu’elle n’a plus joué depuis mars, l’internationale américaine commence à perdre patience. La Californienne envisage de reprendre la compétition début janvier afin de préparer au mieux les prochains Jeux Olympiques. L’objectif est clair, remporter un deuxième titre olympique après celui de Londres en 2012. « Je suis arrivée à un point où je me dois de rejouer », a expliqué Megan Rapinoe. « De ce que j’entends, les camps de l’équipe nationale ont l’air vraiment bien au niveau de la sécurité et chacun se sent bien. Il n’y a pas encore eu de cas et cela me rassure». En espérant revoir rapidement Megan Rapinoe sur les terrains !


Photo à la Une : (@DR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer