Auto-Moto

Dakar 2021 : 16 femmes au départ… d’Arabie Saoudite

Pour la deuxième année consécutive, le Dakar s’élancera d’Arabie Saoudite. Un pays bien loin de respecter les droits de l’Homme. Ce choix, qui fait polémique, n’empêche pas le fait que 16 pilotes féminines participeront à cette épreuve.

Après le prologue de ce samedi, place au grand départ du Dakar 2021 ce dimanche. Pourtant, rien n’était assuré il y a encore quelques jours en raison de l’épidémie de Covid-19, comme l’a rappelé David Castera, le directeur de la course : « Ce qui a été plus dur pour nous, c’est le fait que le pays soit fermé à dix jours de l’événement. Donc il a fallu parler avec les Saoudiens qui voulaient maintenir l’épreuve, c’était important pour eux. Après, c’était pour nous un défi logistique plutôt qu’autre chose, mais on était les bienvenus. On a eu un soutien permanent pour pouvoir le faire, mais avec le strict respect du protocole. » L’ensemble des participants sont en effet placés dans une bulle sanitaire.

Le choix de l’Arabie Saoudite divise

Mais ce qui dérange le plus par rapport à ce Dakar, c’est le fait qu’il s’élance d’Arabie Saoudite. Comme en 2020 et au moins jusqu’en 2024. Une décision qui fait polémique en raison des droits de la femme dans ce pays. La Fédération internationale des droits humains (FIDH) a exprimé son « inquiétude de voir se reproduire cet événement sportif annuel au même endroit ». Pour rappel,  Loujain al-Hathloul a récemment été condamnée à un peu plus de cinq ans de prison pour avoir conduit en Arabie Saoudite, quelque mois avant que les femmes soient autorisées à prendre le volant. Arrêtée en 2018, elle a déjà purgé une partie de sa peine. De quoi alimenter les critiques vis à vis des organisateurs de ce Dakar qui partira de ce pays de 33 millions d’habitants. Surtout que par exemple, aujourd’hui encore, l’apprentissage de la conduite coûte plus cher pour les femmes que pour les hommes…

16 femmes au départ

Au niveau de l’épreuve, 12 étapes auront lieu jusqu’au 15 janvier prochain et 16 femmes seront au départ du Dakar 2021 ce dimanche. Cinq pilotes seront notamment présentes dans la catégorie moto. Laia Sanz (Espagne), Sara Jugla (France) et Audrey Rossart (France) en font partie. Dans la catégorie prototypes légers, on retrouvera un duo 100% féminin avec l’Italienne Camelia Liparoti accompagnée de l’Allemande Annett Fischer. Sur les 555 concurrents au total, il n’y a que 16 femmes au départ. Il y aura donc environ 2,9% de femmes et 97,1% d’hommes.


Photo à la Une : (@LaiaSanz/Twitter)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer