FootballFootball : D1 ArkemaFootball : Division 2

Football : Les équipes féminines n’ont toujours pas reçu l’aide de la LFP

Le fiasco Médiapro a eu de lourdes conséquences pour l’ensemble du football français. Mais alors que la LFP et la FFF avaient promis une aide financière pour l’ensemble des clubs, les clubs féminins de D1 et D2 n’ont toujours rien reçu.

En juin dernier, les instances du football français rassuraient les clubs en promettant une aide financière pour l’ensemble des équipes du territoire. C’est l’Association pour le football professionnel féminin et son président Laurent Nicollin qui avaient notamment obtenu gain de cause auprès de la LFP.

Une enveloppe de 6 millions d’euros

Une enveloppe de six millions d’euros auraient dû être débloquée pour l’ensemble des clubs féminins. Les clubs affiliés à des clubs professionnels comme Paris ou Lyon devaient toucher environ 508.000 euros. Les clubs dits « amateurs » comme Issy ou Fleury environ 175.000 euros. Cette différence avait d’ailleurs fortement agacé le Président de Fleury, Pascal Botvis.

Après renégociation, les clubs avaient obtenu une hausse de l’aide. L’enveloppe devait donc être de 8,7 millions. Les clubs amateurs se voyaient donc octroyer 550.000 euros. Les clubs professionnels devaient eux toucher 627.000 euros. Pour les clubs de D2, les sections amateurs devraient toucher 55.000 euros contre 69.000 euros pour les professionnels.

Aucun versement pour le moment

Pourtant, selon L’Equipière, les clubs n’ont toujours pas vu la couleur de cet argent. En effet, cette aide était rendue possible par l’obtention des nouveaux droits télé de la Ligue 1 et par le contrat record signé par Médiapro cet été. Mais depuis, le groupe sino-espagnol est en grande difficulté et n’a pas pu honorer ses échéances d’octobre et décembre. L’enveloppe pour les football féminin en a donc pris un coup.

Selon les informations de L’Equipière, cette aide aurait dû se faire via trois versements dès le mois d’août. Les instances auraient récemment fait savoir à l’ensemble des clubs que l’enveloppe était pour le moment « gelée ». C’est une très mauvaise pour le football féminin qui connait d’énormes difficultés suite à la pandémie de coronavirus. Les clubs affiliés à des entités masculines devraient pouvoir s’en sortir. Les clubs amateurs devraient quant à eux avoir plus de difficultés. Espérons que la situation se débloque rapidement.


Photo à la Une : (@FCGBféminines)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer