FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : L’OL dispose de Reims, Paris continue sa marche en avant

Le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais se sont tout deux imposés ce vendredi en ouverture de la douzième journée de D1 Arkema. Sans briller, le PSG l’a emporté d’une courte tête face à Bordeaux (1-0) alors que l’OL a disposé du Stade de Reims (3-0). Statut quo en tête du classement, les Parisiennes comptant un petit point d’avance sur les Lyonnaises.

Une reprise poussive mais gagnante pour le PSG et l’OL. Les deux meilleures équipes de l’Hexagone ont eu du mal à l’emporter face au Stade de Reims et à Bordeaux, ce vendredi pour le début de la deuxième partie de saison en D1 Arkema. Sans forcément briller, Parisiennes et Lyonnaises assurent l’essentiel et démarrent la nouvelle année par un succès.

L’OL s’en remet à Wendie Renard

Largement dominatrices en première période, les Lyonnaises n’ont pas réussi à trouver la faille face à des Rémoises bien en place défensivement. Après des occasions de Sakina Karchaoui ou Amel Majri, les filles de Jean-Luc Vasseur pensaient avoir ouvert le score à la 32ème minute par l’intermédiaire de Melvine Malard, finalement signalée hors-jeu.

Après une première mi-temps bien morose donc, les Lyonnaises sont revenues des vestiaires avec d’autres intentions. Dès la 46e minute, les Fenottes ouvrent finalement le score. Sur un corner, c’est Wendie Renard qui reprend un bon ballon distillé par Amandine Henry (1-0, 46e). La capitaine double ensuite la mise à la 64e minute (2-0, 64e), portant son total à sept réalisations cette saison. La Martiniquaise est la troisième buteuse du club rhodanien. Fort. En fin de match, Amandine Henry vient parachever la victoire de l’OL (3-0, 90e). Un succès long à se dessiner mais capital pour l’OL, qui n’a plus le droit à l’erreur dans la course au titre.

>> À LIRE AUSSI : 3 choses à savoir sur Catarina Macario, la nouvelle recrue de l’OL

Le PSG assure l’essentiel

Dans le même temps, les Parisiennes se heurtaient à des Bordelaises fidèles à leurs habitudes face aux grosses écuries et bien en place derrière. Les joueuses d’Olivier Echouafni ont eu du mal à se procurer des occasions mais ont globalement dominé les débats. Peu avant la mi-temps, l’internationale allemande Sara Däbritz délivre les siennes en reprenant parfaitement un centre de Perle Morroni (1-0, 43e), pour ce qui sera le seul et unique but de cette rencontre. Les Franciliennes ont ensuite géré leur avance lors du second acte, décrochant ainsi trois précieux points dans la course au titre face aux Bordelaises, solides troisièmes au classement.


Photo à la Une : (@DamienLG/OL)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page