TennisTennis : WTA

WTA : L’Open d’Australie menacé ?

Alors que l’Open d’Australie doit commencer dans trois semaines (entre le 8 et le 21 février), pas moins de 47 joueurs sont interdits d’entraînement. La raison ? Plusieurs cas de Coronavirus détectés dans l’avion qui les ont ramenés du côté de Melbourne.

C’est l’Etat de Victoria (où se trouve la ville de Melbourne) qui a annoncé la nouvelle. Deux personnes présentes dans un vol, qui transportait 24 joueurs, ont été testées positives au Coronavirus. Enfin, les organisateurs de l’Open d’Australie ont rajouté, qu’en plus de ce vol, un cas a été détecté dans un vol en provenance d’Abou Dabi. Ce vol transportait quant à lui, 23 joueurs. A noter que les cas positifs ne sont pas des joueurs. Toutefois, l’ensemble des athlètes présents sont considérés comme cas contact.

Et les conséquences sont lourdes. L’ensemble des joueurs et joueuses concernés ont été mis en quarantaine pour 14 jours. Ils n’ont, notamment, pas le droit de s’entraîner en extérieur.

>> A LIRE AUSSI : WTA : L’Open d’Australie maintenu (officiel)

Les réactions ne se sont pas faites attendre

« Nous sommes en contact avec toutes les personnes à bord de ce vol pour répondre au mieux à leurs besoins », a expliqué le patron de l’Open d’Australie, Craig Tiley. Toutefois, les réactions de certains joueurs concernés ont déjà commencé à émerger. « C’est absurde« , a dénoncé sur Twitter la Française Alizé Cornet, qui est arrivée à Melbourne par un autre vol. « Bientôt, la moitié des joueurs de l’Open d’Australie devront s’isoler. Des semaines et des semaines d’entraînement et de travail intense vont être perdues pour une personne positive à bord d’un avion aux trois-quarts vide », a-t-elle expliqué sur ses réseaux sociaux. La Française a toutefois du supprimer son tweet suite aux réactions provoquées.

Certaines joueuses s’étaient déjà insurgées par rapport au fait qu’une cinquantaine de participants, comme par exemple Simona Halep ou Naomi Osaka, puissent être confinées du côté d’Adelaïde et non à Melbourne. Craig Tiley avait toutefois assuré que les conditions d’entraînement seraient les mêmes quel que soit l’endroit de confinement. Dans tous les cas, cet Open d’Australie risque d’être bien différent de ceux que l’on a déjà connus.

>> A LIRE AUSSI : Open d’Australie (Q) : Clara Burel et Chloé Paquet rejoignent le tableau final


Photo à la Une : (@ EPA/MAXPPP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page