BasketBasket : Euroligue

EuroLeague Women : Bourges et Basket Landes au tapis

Si le LDLC ASVEL Féminin s’est imposé en Pologne, Basket Landes et Bourges n’ont pas démarré 2021 par une victoire en Euroligue. Les deux équipes qui rayonnent en LFB ont une nouvelle fois subi un revers en coupe d’Europe.

Les Berruyères survolent le championnat avec 10 victoires en autant de rencontres. C’est malheureusement tout le contraire en Euroligue malgré l’avantage du terrain. Après deux défaites de suite contre Basket Landes et Sopron, les Tango Bourges avait l’ambition de décrocher un premier succès dans la compétition. Le plan ne s’est pas déroulé comme prévu pour Olivier Lafargue et ses joueuses. Malmenés par le trio Gabby Williams (15 pts)-Zsofia Fegyverneky (16 pts)-Jelena Brooks (19 pts) durant la majeure partie de la rencontre, les Berruyères ont entamé un retour dans le dernier quart sous l’impulsion d’Isabelle Yacoubou mais l’écart était trop important pour espérer revenir à hauteur. Résultat, troisième défaite en trois rencontres (74-67). Atteindre les quarts de finale semble de plus en plus inespéré pour les Tango.

Dans le groupe D, l’autre rencontre opposait Basket Landes à Galatasaray. Après la belle victoire face à leur rivales berruyères lors de la première journée, BL s’est incliné contre Sopron (59-70). La réception d’Istanbul pouvait permettre aux coéquipières de Céline Dumerc de revenir à égalité au bilan victoire-défaite. Malgré un bon départ dans le premier quart-temps (+6), les Landaises ont subi le rythme imposé par Angel McCoughtry (26 pts). Galatasaray a rapidement refait son retard avant de consolider la victoire en deuxième mi-temps (+13 après 30 minutes de jeu). Basket Landes s’incline logiquement (59-78) et pointe désormais à la troisième place du groupe D, devant Bourges.

Le prochain rendez-vous pour les Tango arrive vite, ce jeudi 20h00 contre Galatasaray, au Prado. Un peu plus tôt, l’ASVEL devra affronter Prague à 19h00 tandis que Basket Landes attendra vendredi prochain pour affronter Sopron au Prado.


Photo à la Une : (@FIBA)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page