Divers

Opération Sport Féminin Toujours : Médiatiser la pratique sportive féminine

Après le coup d’envoi de l’opération Sport Féminin Toujours le 17 janvier dernier, les portes paroles du CSA, du Forum Génération Egalité, ainsi que les ministres Roxana Maracineanu, Elizabeth Moreno et Jean-Michel Blanquer se sont exprimés sur la campagne ce mardi.

En 2014, seulement 7% des sports féminins étaient retransmis à la télévision. En 2021, 18% d’entre eux le sont. Un plafond encore trop bas pour Nathalie Sonnac, membre du collège du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA).

« Nous devons avancer avec en ligne de mire les Jeux Olympiques 2024 «

En six ans, la retransmission du sport féminin dans les médias a augmenté. Mais pas assez. La place des sportives au sein des médias, athlètes comme journalistes est au coeur de la campagne Sport Féminin Toujours. Continuer de militer pour une égalité dans le traitement médiatique des sportives rassemble un but sociétal et éducatif commun.

« Nous voulons encrer le sport féminin dans les médias. La question du sport féminin c’est celle de la place de la femme dans la société. » a ainsi expliqué Nathalie Sonnac. Plus qu’un engagement médiatique, le rôle de la campagne est de rappeler les valeurs de respect et d’égalité entre les hommes et les femmes.

Des valeurs que l’Etat veut prôner lors de Paris 2024 où 50% des sportifs seront des athlètes féminines : « nous devons avancer avec en ligne de mire les Jeux olympiques 2024. », a martelé Elisabeth Moreno, ministre déléguée à l’égalité hommes-femmes.

« Au delà de l’égalité entre femmes et hommes, on parle d’égalité étendue à celle des chances »

« Beaucoup de sportives réclament une égalité salariale et dénoncent des comportements via le mouvement #MeToo, mais nous voulons toucher un public large. », a affirmé Delphine O, ambassadrice du Forum Génération Egalité.

Et pour ce faire, il faut passer par l’éducation à travers la représentation des femmes dans le sport .« Ce qui ne se voit pas, n’existe pas. Nous vous incitons à représenter le sport féminin à un niveau audiovisuel, dans les films, dans des pastilles, documentaires, reportages. », a indiqué Nathalie Sonnac. Ainsi le public touché par cette diffusion pourra s’identifier. Comme les jeunes filles qui souhaitent pratiquer et devenir licenciées.

Enfin, la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu a exprimé son souhait d’étendre l’opération à la thématique de l’égalité des chances. « Au delà de l’égalité entre femmes et hommes, on parle d’égalité étendue à celle des chances. » Elle rejoint l’intervention du ministre de l’Education nationale, de la jeunesse et des sports sur l’importance d’agir au sein des syndicats et des fédérations pour créer un plan de féminisation dans le sport. Lequel passe par la médiatisation du sport féminin.


Photo à la Une : (@DR)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page