Sur la route de Tokyo

JO de Tokyo : The Times évoque une annulation, le CIO dément

Selon les informations du quotidien britannique The Times, le Gouvernement japonais aurait secrètement acté l’annulation des Jeux Olympiques de Tokyo. Mais le Premier Ministre et le Comité d’organisation ont démenti la nouvelle.

C’est une véritable bombe qui a été lâchée dans la presse anglaise. The Times, qui a cité jeudi une source au sein de la coalition au pouvoir au Japon, affirme que le gouvernement japonais se serait déjà fait à l’idée de devoir annuler les Jeux Olympiques de Tokyo en raison de la forte recrudescence mondiale des cas positifs au coronavirus.

>> A LIRE AUSSI : Le budget des JO 2020 a explosé !

Toujours d’après le Times, le gouvernement cherche désormais à trouver le meilleur moyen de sauver les apparences et souhaite maintenant s’assurer au préalable que Tokyo organise les JO de 2032, la prochaine édition disponible après Paris-2024 et Los Angeles-2028.

Officiellement, le gouvernement japonais et le comité organisateur international (CIO) excluent toute annulation ou report. « Personne ne veut être celui qui l’annonce en premier, mais il y a un consensus sur le fait que c’est trop difficile », déclare cette source. « Personnellement, je ne pense pas qu’ils auront lieu. »

« Pas de plan B »

Pour éteindre l’incendie médiatique, Thomas Bach, est monté au créneau jeudi : « Nous n’avons à cet instant aucune raison de croire que les Jeux olympiques à Tokyo ne s’ouvriront pas le 23 juillet dans le stade olympique à Tokyo », a expliqué le président du CIO dans un entretien à l’agence japonaise Kyodo, à tout juste six mois des JO. « Il n’y a pas de plan B » et « nous sommes totalement engagés à faire de ces Jeux (des Jeux) sûrs et réussis », a-t-il conclu.

Ce vendredi matin, c’était au tour du Premier ministre japonais et des organisateurs des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 de réaffirmer le maintien de la compétition près les révélations du Times :  « Je suis déterminé » à accueillir des Jeux olympiques « sûrs » à Tokyo, en signe de « victoire de l’humanité sur le nouveau coronavirus », a notamment déclaré Yoshihide Suga lors d’une séance parlementaire.

>> A LIRE AUSSI : Les nouvelles dates des Jeux Olympiques et Paralympiques dévoilées

Par la suite le comité d’organisation de Tokyo-2020 a de son côté rappelé qu’il était « entièrement concentré » sur les préparatifs pour accueillir les Jeux cet été, à l’unisson avec le gouvernement japonais et la ville de Tokyo, le Comité international olympique (CIO) et le Comité international paralympique (CIP).

Une fake news selon Denis Masseglia

« Encore une fake news, c’est fatigant et ça ne repose sur rien », soupire Denis Masseglia. Le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a répété que les Jeux de Tokyo auraient bien lieu cet été suite à une réunion, ce vendredi matin, entre le CIO et les comités nationaux olympiques francophones.


Photo à la Une : (@CIO)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page