Basket

Steph Curry, digne successeur de Kobe Bryant pour la promotion du basket féminin

Un peu plus d’un an après la mort tragique de Kobe Bryant, Stephen Curry se place comme l’un des plus fervents promoteurs du basket féminin.

Le basket féminin mondial et américain reçoivent régulièrement le soutien de leurs homologues masculins. Les anciens, ou actuels pensionnaires de NBA, réalisent de plus en plus d’actions en faveur de la promotion du basket féminin à travers le monde. Ce fût le cas de Kobe Bryant avant sa disparition en janvier 2020. Après une carrière sportive majuscule, le Black Mamba s’est beaucoup investi pour le développement du basket féminin. Souvent présent près des parquets WNBA ou universitaires pour y suivre ses petites protégées comme Sabrina Ionescu, Kobe était surtout le premier supporter de sa fille, Gianna. Il mettait à disposition sa « Mamba Academy » pour y entrainer l’équipe de sa fille de 13 ans. Un investissement de tous les instants pour reconnaitre le basket féminin à sa juste valeur. Orphelin de l’impact de la parole de Bryant depuis ce tragique accident d’hélicoptère il y a un peu plus d’un an, les basketteuses se ont trouvées un nouvel ambassadeur.

« Une opportunité de sensibiliser les gens au sport féminin »

Emérite joueur des Golden State Warriors, Stephen Curry est lui aussi père de petites filles. Le double MVP s’investi beaucoup pour les basketteuses américaine, via son SC30 Select Camp qui accueille gratuitement 200 basketteuses de tous les âges. Son admiration pour Kobe Bryant et pour son investissement au près du sport féminin en général sont palpables.

« Le fait que vous ayez un gars comme Kobe, qui partage sa plateforme, sa voix, ses ressources et son temps pour défendre le sport féminin, c’est évidemment un énorme encouragement à poursuivre cette mission » a expliqué Stephen Curry au près de Sports Illustrated. « Beaucoup de gens apprécient encore davantage le basket féminin depuis que Kobe l’a mis en avant. Il y a une énorme opportunité de sensibiliser les gens au sport féminin et à l’implication du sport chez les jeunes, et ça peut faire une différence dans la vie de quelqu’un. »

Poursuivre l’héritage laissé par Kobe

Tout comme son idole Bryant, Steph Curry a crée un lien avec Sabrina Ionescu, première de la dernière draft WNBA, et futures très grandes du basket féminin. Le shooteur des Warriors a largement évoqué le cas de sa protégée. « Il y a certainement un lien avec sa manière d’imiter Kobe, en termes d’approche du jeu, son instinct de tueur et son attitude, mais aussi la façon dont il échangeait avec elle, et évidemment le fait qu’elle ait grandi ici dans la Baie de San Francisco et qu’elle m’ait regardé jouer. C’est assez impressionnant de se dire qu’après sa mort tragique, ce lien s’est renforcé entre elle et moi, ne serait-ce que par la possibilité de prendre la suite de Kobe, et de se dire que son héritage continuera dans le sport féminin et d’en porter le flambeau. »


Photo à la Une : (@Noah Graham)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page