HandballHandball : Ligue Butagaz Énergie

LBE : Besançon au coeur d’un mercato agité

L’Entente Sportive Bisontine vit un mois de janvier agité sur le marché des transferts. Le club du Doubs a vu de nombreuses joueuses quitter le navire, sans, pour l’instant, avoir trouvé leurs remplaçantes. Une situation qui commence à agacer certains supporters.

Depuis début janvier, les communiqués se suivent et se ressemblent côté bisontin. Besançon a déjà annoncé le départ de plusieurs cadres à l’issue de la saison. Des décisions qui font suite au désir du club de former une équipe basée sur la jeunesse, un projet qui passe forcément par une restructuration de l’effectif.

Ainsi, pour la saison prochaine, l’ESBF a décidé de composer sans Chloé Valentini, qui rejoindra Metz et sans Ilona Kiefer qui a fait le choix de rejoindre Mérignac dès janvier. Le club se passera aussi de ses deux meilleures buteuses, Lara Gonzalez qui prendra la direction du Paris 92, et Aïssatou Kouyaté qui ira à Brest. A ses quatre joueuses aux qualités indéniables, s’ajoutent les départs de Maria Nunez et d’Aneta Labuda. Les deux joueuses font les frais de la décision du futur coach Sébastien Mizoule. Mais au delà du départ de ces cadres, le problème se trouve aussi dans les destinations prises par ces transferts. Les quatre joueuses partiront dans des clubs de Ligue Butagaz Energie, des concurrents directs du club doubiens.

>> A LIRE AUSSI : LBE : Aïssatou Kouyaté (Besançon) rejoint le Brest Bretagne Handball

Et comme si ces départs en cascade ne suffisaient pas, le club bisontin va devoir se passer plusieurs mois de la Danoise Line Uno. La troisième meilleure buteuse du club cette saison a été victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit. La direction va donc devoir s’activer pour lui trouver une remplaçante.

Besançon réagit avec plusieurs arrivées

Sur les réseaux sociaux, les supporters bisontins n’ont pas tardé à réagir à ces nombreux communiqués pointant du doigt le manque de communication de la direction, et un projet sportif de plus en plus flou.

En réaction, le club a annoncé la prolongation de contrat d’Alizée Frécon. La joueuse formée au club va poursuivre l’aventure jusqu’au moins 2024. Même son de cloche pour la gardienne Roxanne Franck, qui a prolongé l’aventure du côté de l’ESBF en décembre dernier. Deux bonnes nouvelles qui viennent s’ajouter aux premiers contrats professionnels signés par Juliette Faure, Clarisse Mairot et Lucie Granier, toutes trois issues du centre de formation. Les Engagées ont aussi enregistré l’arrivée de l’internationale polonaise, Aleksandra Rosiak. Pour sa première expérience en Europe, la joueuse de 23 ans aura la lourde tâche de remplacer Laura Gonzalez. Enfin, le club a récemment annoncé que Louise Cusset et Pauline Robert porteront bel et bien les couleurs de l’ESBF la saison prochaine.

>> A LIRE AUSSI : LBE : Une internationale polonaise va rejoindre Besançon

Malgré ces arrivées, le torchon continue de brûler entre le club et ses supporters. Dans son dernier communiqué, annonçant le départ de deux de ses joueuses, Besançon a tenu à mettre les choses au clair. Le club a rappelé que « lorsqu’un nouveau cycle démarre, il y a des choix qui sont fait et qui se doivent d’être respectés. Dans ce mercato handballistique, l’ESBF continue de construire son effectif prochain ». En espérant une fin de mercato plus calme, les quadruples championnes de France vont terminer la saison avec leurs cadres.


Photo à la Une (@ESBF_Handball)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page