FootballFootball : Coupe de France

Coupe de France : Zoom sur les six clubs qualifiés en huitièmes de finale

Ce week-end de Coupe de France a tenu toutes ses promesses. Six équipes ont gagné leur ticket pour les huitièmes de finale. Elles seront rejointes par dix clubs évoluant en D2 ou en divisons inférieures à la suite de trois tours qualificatifs dont le calendrier est toujours incertain.

Lyon, Bordeaux, Guingamp, Dijon, le PSG ou encore Issy représenteront les équipes de D1 Arkema en huitièmes de finale de la Coupe de France. Retour sur des seizièmes parfois surprenants.

Des Lyonnaises tranquilles face au Stade de Reims (5-0)

L’Olympique Lyonnais était favori dans cette rencontre. Les joueuses de Jean-Luc Vasseur sont restées fidèles à leur réputation de championnes. Dépassées par une Dzsenifer Marozsan devenue machine à buts (auteure d’un triplé), puis par Wendie Renard et Sara Björk, les filles d’Amandine Miquel n’ont rien pu faire. Elles sortent logiquement du circuit qualificatif de la Vielle Dame. Les Lyonnaises accèdent facilement à la suite de la compétition.

Bordeaux, vainqueur logique du Havre (5-0)

Tout comme l’OL, les Bordelaises se sont imposées 5 à 0 contre la dernière équipe de D1. Menant largement à la pause (3-0) grâce à un but de Khadija Shaw et un doublé de Katja Snoeijs, les Girondines sont rentrées sereinement aux vestiaires. Un autre but a été inscrit par Khadija Shaw ensuite. Inès Jaurena a enchaîné avec un cinquième but, ne faisant qu’une bouchée des filles du Havre.

Guingamp domine Soyaux (3-0)

Soyaux a fait face à des Bretonnes en grande forme ce samedi. Il n’a fallu qu’un quart d’heure à Sarah Cambot et Alison Peniguel pour envoyer la balle dans les filets adverses. Une erreur de la gardienne des Bleues, Romane Munich, a guidé le ballon dans ses propres cages, laissant Guingamp s’en sortir à 3-0. Malgré quelques occasions et des efforts, cela n’a pas suffi. L’EAG s’envole vers les huitièmes.

A LIRE AUSSI >>> Coupe de France : Bordeaux et Guingamp faciles vainqueurs, Dijon s’impose au bout du suspense

Dijon a failli passer à côté contre le Paris FC (2-1, tab)

Ce sont les Parisiennes qui ont ouvert le score avec un but de Linda Sallstorm en première période (28′). Dominatrices sur une bonne partie du match, les joueuses du Paris FC se sont faites surprendre sur une attaque de Desire Oparanozie (67′). Toujours au coude-à-coude après 90 minutes, une séance de tirs au but a eu lieu. Dijon l’a finalement emporté suite aux ratés d’Anaïs Butel et de Tess Laplacette.

Le PSG a validé son billet contre Fleury 91 (2-0)

Le Paris Saint-Germain affrontait le Fleury 91 ce samedi. Un match piège pour les joueuses de la capitale qui ont dû redoubler d’ingéniosité et s’adapter à une équipe noire et rouge bien en place. C’est à la 30e minute que Sara Däbritz a ouvert le score sur pénalty. Les filles d’Olivier Echouafni ont ensuite pris possession du terrain. Plus tard, sur un centre de Jordyn Huitema, Signe Brunn (52′) a scellé la rencontre. Le score aurait cependant pu être plus important du côté du PSG.

Issy a crée la surprise en sortant Montpellier (2-1)

C’est la grosse surprise de ces seizièmes de finale. Le GPSO 92 Issy a battu le Montpellier HSC au terme d’un match à suspense. Julie Machart-Rabanne a permis au promu de prendre les devants en marquant à la 15e minute. Les Montpelliéraines ont contre-attaqué avec un but en deuxième période de Maëlle Lakrar. La rencontre, équilibrée jusqu’à la fin du temps additionnel, a penché en faveur des Isséennes. Un but de Salma Zemzem (93′) a sorti les Pailladines de la Coupe de France. Un exploit encourageant pour le club des Hauts-de-Seine, patraque en championnat.

A LIRE AUSSI >>> Coupe de France : Issy piège Montpellier et file en huitièmes


Photo à la Une (@DFCO_Officiel)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page