HandballHandball : Ligue des Champions de l'EHF

Ligue des champions EHF : Le Metz Handball tombe à domicile contre Kristiansand

Invaincu à domicile en Ligue des Champions depuis quatre ans, le Metz Handball a concédé sa première défaite en 28 matchs, ce mercredi soir face à Kristiansand (28-29). Ce revers met la formation française sous pression pour la qualification.

Les Dragonnes n’avaient plus perdu dans leur Arène depuis la fin janvier 2017, mais ce mercredi elles n’ont pu éviter la défaite contre Kristiansand et son armada d’internationales norvégiennes (six sur la feuille de match), sacrées championnes d’Europe en décembre.

Malgré cette quatrième défaite dans cette campagne européenne 2020/2021, les joueuses d’Emmanuel Mayonnade restent à la 2ème place de leur groupe avec 14 points (11 matches joués), un de moins que les Russes de Rostov (15 pts, 9 matches).

Pas loin d’un nouvel exploit

Cette défaite est d’autant plus rageante que le Metz Handball a eu l’opportunité de battre le collectif norvégien. Le multiple champion de France a été mené pendant près d’une heure (6-9, 21e ; 11-13, 30e ; 16-18, 38e), à l’exception de cinq petites minutes au cours desquelles la rencontre aurait pu basculer définitivement (22-21, 44e ; 24-23, 49e). Une victoire messine, ce mercredi, aurait presque semblé plus logique que celles décrochées miraculeusement ces dernières semaines contre Rostov (27-26) et Budapest (30-29).

Mais hier, les coéquipières d’Orlane Kanor ont perdu trop de ballons (11) et n’ont pas été suffisamment efficace offensivement (47 % de réussite en attaque) pour espérer mieux face aux Vipers. La gardienne, Hatadou Sako, a bien essayé de maintenir les Messines au contact, avec 16 arrêts mais la marche était cette fois trop haute pour réaliser un nouveau miracle. « C’est la meilleure équipe de la poule » concède Emmanuel Mayonnade.

Kristiansand s’en est remis à son duo, Mork, meilleure marqueuse de l’Euro 2020, et Reistad, tout simplement intenable avec respectivement huit et sept réalisations. Avec trois buts de retard (29-26) à moins de trois minutes du terme, Metz n’a rien pu faire pour recoller au score, malgré les efforts d’Astrid N’Gouan et Orlane Kanor (6 buts chacune).

Victoire impérative ce dimanche

A trois journées de la fin, les Mosellanes vont devoir espérer un faux pas de Kristianstad lors de ses matchs en retard. Sinon, il faudra passer par un barrage. Les joueuses d’Emmanuel Mayonnade tenteront de se rattraper dès ce dimanche, chez les allemandes de Bietigheim.


Photo à la Une : (@Metzhandball)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page