FootballFootball : Championnats étrangers

Naomi Osaka s’offre un club de football en NWSL

L’étoile montante du tennis mondial, Naomi Osaka, a investi dans l’un des plus prestigieux club de football féminin des Etats-Unis, le North Carolina Courage.

A quelques jours du début de l’Open d’Australie, Naomi Osaka semble avoir d’autres préoccupations que les préparatifs du premier Grand-Chelem de l’année. La Japonaise a récemment acquis le club de football féminin des North Carolina Courage, championne NSWL en 2018 et en 2019.

>> À LIRE AUSSI : Tennis : ce que l’on sait sur l’Open d’Australie

« Les femmes qui ont cru en moi ont fait la personne que je suis aujourd’hui. Je ne sais pas où je serais sans elles. Tout au long de ma carrière, j’ai toujours reçu beaucoup d’amour de la part de mes collègues athlètes féminines », s’est justifiée la numéro 3 mondiale.

Naomi Osaka, une habituée des combats sociétaux

En achetant le NC Courage, la tenniswomen s’engage pour « soutenir tout ce que le Courage fait pour la diversité et l’égalité.«  Mais ce n’est pas la première fois que la triple lauréate d’un Grand-Chelem s’engage dans des combats actuels. L’été dernier, la joueuse de 23 ans n’avait pas hésité à boycotter la demi-finale du tournoi de Cincinnati, pour soutenir le mouvement Black Lives Matter. Seule protestataire, elle avait obtenu une pause d’une journée sur les circuits du monde tennistique.

>> A LIRE AUSSI : WTA : Naomi Osaka devient un personnage de manga

La sportive la mieux payée au monde en 2020 selon Forbes ne sera toutefois pas la première femme à posséder un club. Cet été, de nombreuses stars américaines se sont réunies pour créer la franchise Angel City, basée à Los Angeles, qui rejoindra la NSWL en 2022. C’est sous l’impulsion de l’actrice oscarisée Nathalie Portman, rejointe par Eva Longoria, Jessica Chastain ou encore Serena Williams, que le projet a vu le jour. Une idée qui démontre la place du football féminin dans la culture américaine, et qui pourrait donner des idées à certains.


Photo à la Une : (@WTA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page