FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Lyon triomphe de Montpellier

Ce samedi, l’Olympique Lyonnais recevait Montpellier dans un choc de haut du classement. Les Lyonnaises se sont difficilement imposées (2-1) et confortent leur deuxième place au classement. Le MHSC plonge dans la crise.

32. C’est désormais le nombre de matchs consécutifs sans défaite de l’Olympique Lyonnais face à Montpellier. Les Rhodaniennes n’ont plus connu la défaite face aux Héraultaises depuis 2005, et elles ont encore fait respecter la logique au Groupama OL Training Center ce samedi (2-1). Les Lyonnaises débutaient ce match dans un 4-3-3 classique, avec une Janice Cayman de retour sur le côté droit. Cette rencontre était aussi l’occasion de voir la recrue Catarina Macario pour la première fois dans le groupe. Les Montpelliéraines de leur côté, présentaient un onze type, excepté l’absence de leur meilleure buteuse, Lena Petermann.

Un début de match en fanfare

Pas le temps de s’assoir que ce choc démarrait sous les meilleures hospices. Dès la quatrième minute, l’Olympique Lyonnais obtient un penalty suite à une main d’Elisa De Almeida. Un tir au but frappé par Dzsenifer Marozsàn, détourné par Lisa Schmitz dans les pieds d’Amandine Henry qui n’a plus qu’à pousser le cuir au fond des filets. On se dit alors que la foudre va s’abattre sur les joueuses du MHSC et que l’on va assister à un nouveau récital rhodanien. Mais les joueuses de Jean-Luc Vasseur se font surprendre quelques minutes après l’ouverture du score, par Clarisse Le Bihan. Grâce à son premier but en D1 cette saison, la Française permet à Montpellier d’égaliser dès la 6e minute.

Les Fenottes mettent ensuite le pied sur le ballon et le danger se rapproche du but montpelliérain. Mais à la 37e minute, Amandine Henry se blesse au mollet gauche, à quatre jours de la liste de Corinne Diacre. Un coup dur pour la Tricolore, remplacée par la recrue Catarina Macario. Un fait de jeu qui ne déconcentre pas les Lyonnaises qui prennent l’avantage trois minutes plus tard. Sur une frappe de Sakina Karchaoui, déviée dans son propre but par Elisa De Almeida, décidément pas un grand jour. L’OL regagne les vestiaires en menant 2-1.

>> A LIRE AUSSI : D1 Arkema : Le PSG continue sa marche en avant

Un match référence pour Montpellier ?

En deuxième mi-temps, le club de Jean-Michel Aulas gère son avance, en ayant le ballon même si le MHSC tente de montrer un nouveau visage. Les joueuses de Frédéric Mendy ont exercé un pressing bien plus haut sur le terrain et ont bien géré les courses en profondeur des Lyonnaises, en muselant notamment Dzsenifer Marozsàn. Malgré quelques occasions qui auraient pu changer le cours de ce match, les Montpelliéraines n’ont jamais réellement inquiété Sarah Bouhaddi. À l’heure de jeu, l’entrée de la virevoltante Nikita Parris, a pesé sur la défense héraultaise et a permis aux Rhodaniennes de conserver de précieux ballons. Les dernières minutes de la rencontre sont décousues et l’OL finit par s’imposer d’une courte tête 2-1. Un succès logique au vu de la physionomie du match, mais les Montpelliéraines devront tirer le positif de cette rencontre, pour mettre fin à cette série de cinq matchs sans victoire.

>> A LIRE AUSSI : D1 Arkema : Griedge Mbock prolonge avec l’OL Féminin

Avant la trêve internationale, l’OL revient à un point du PSG, alors que Montpellier voit le podium s’éloigner, en pointant à six points de Bordeaux avec un match en plus.


Photo à la Une : (@OLFeminin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page