HandballHandball : Ligue des Champions de l'EHF

Ligue des Champions EHF – Cléopâtre Darleux (BBH) : « Cette saison, on a l’ambition de participer au Final 4 »

Le Brest Bretagne Handball reçoit le BVB Dortmund ce samedi à 16h pour son avant-dernier match de poule de la Ligue des champions. Avant cette rencontre, Cléopâtre Darleux s’est confiée pour notre média. Entretien.

Brest est désormais dans une position comptable assez facile à suivre. Troisièmes du groupe B (16 points) avec cinq points de retard sur le CSKA Moscou, leader et quatre sur Györ, deuxième, les Bretonnes savent qu’elles ne pourront désormais plus finir dans le top 2 de cette poule et plus filer directement en quart de finale. Il faudra donc passer par un huitième de finale, contre le sixième du groupe A qui pourrait être Esbjerg. Rien d’insurmontable, mais dans tous les cas, le BBH, nettement favori contre Dortmund ce samedi, se doit de l’emporter pour valider cette troisième place (Odense à trois points de retard). Et quelque jours après le très beau nul ramené de Györ par les joueuses de Laurent Bezeau, c’est Cléopâtre Darleux qui nous a accordé une interview. Entretien, deuxième partie.

Vous restez sur un nul à Györ (27-27), quel sentiment prédomine après cette très belle performance ?

C’était un match contre la meilleure équipe d’Europe. Forcément compliqué, mais nous étions super motivées. Nous avons réalisé un très beau match, en étant très courageuses. On est passées devant au score pendant cette rencontre, mais il faut quand même avouer qu’on est restées souvent derrière au tableau d’affichage. On a vraiment été performantes en défense, surtout en deuxième mi-temps en se jetant sur tous les ballons et en se projetant vite pour monter la balle. Nous avons pris beaucoup de plaisir à jouer ce match et ce point n’était pas gagné d’avance. D’un point de vue personnel, c’est sur que je suis plutôt en forme. J’ai eu un petit pépin musculaire à la fin de l’Euro, mais j’ai pu vite revenir. Je me sens vraiment en forme, je suis bien dans l’équipe et les performances suivent.

Vous avez réussi à accrocher Györ à trois reprises lors de vos quatre dernières confrontations. Tout ça confirme que Brest fait bien partie des grands d’Europe ?

Franchement oui. On commence à avoir une certaine stabilité. Nous sommes constantes au haut niveau. Il est très important d’avoir le plus de victoires et on progresse chaque saison. Nous perdons de moins en moins de matchs. On essaye d’aborder les matchs contre toutes les équipes de la même façon que ça soit Györ ou un club moins prestigieux. On sait que c’est la clé de la réussite de donner son maximum. On a eu vraiment que de très bons résultats contre eux. C’est simple de trouver la motivation quand on affronte une équipe comme ça. On a de l’ambition cette saison, car on sait qu’on peut rivaliser avec tout le monde. On a le niveau pour aller le plus loin possible et on va se donner les moyens d’aller au moins jusqu’au Final 4.

A quel niveau situez-vous Brest par rapport aux autres clubs candidats pour participer au Final 4 de la Ligue des champions ?

Je pense que les chances sont un peu partagées. Il y a toujours une équipe surprise, mais ça peut être nous, car on n’a jamais participé au Final 4. Ça serait une surprise même si les résultats prouvent qu’on est capables d’y aller. Il y a des équipes beaucoup plus expérimentées que nous comme Bucarest qui y a participé à de nombreuses reprises avec des joueuses qui ont énormément d’expérience. Ce qui est sur, c’est qu’on est dans le top 8 européen. On arrive à faire des supers résultats contre Györ, le favori de la compétition. Nous avons nos chances et on fera tout pour participer au Final 4.


Photo à la Une : (@BBH)

Timothée de Fraguier

Passionné de sport féminin depuis ses débuts dans le journalisme, Timothée de Fraguier a décidé de rejoindre l'équipe du Sport Au Féminin en septembre 2019. Aujourd'hui rédacteur pour notre site internet, il apprécie la mise en avant des résultats sportifs féminins.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page