Volley-BallVolley-Ball : Ligue A

Ligue A : 3 choses à savoir sur Christina Bauer, de retour à l’ASPTT Mulhouse

Cet hiver, Christina Bauer a fait le choix de revenir à l’ASPTT Mulhouse, un club dans lequel elle avait déjà évoluée entre 2004 et 2010. La Française, qui compte plus de 100 sélections en équipe de France, est l’une des attractions de notre championnat. Voici trois choses à savoir sur la centrale âgée de 33 ans.

Un confinement et une naissance plus tard

Christina Bauer fait partie du club de ses femmes sportives qui mettent au monde un enfant au beau milieu d’une carrière. Alors licenciée à Florence en Italie, la grande blonde d’1m96 trouve un accord avec le club pour se consacrer à sa maternité. Après être restée plus d’un an sans jouer – son dernier match était avec l’équipe de France – elle décide de mettre sa carrière sur pause. En pleine pandémie mondiale, la centrale occupe son temps au Cannet avec son compagnon, en attendant un bébé. Sérénité et patience sont de mises pour la sportive qui souhaite, en dépit de la particularité de la période, vivre sa grossesse paisiblement. Loin de ses proches, elle se découvre un talent pour les jeux de société et le trivial poursuite est même désigné vainqueur du tournoi du confinement ! Une parenthèse enchantée dans sa carrière, qui s’est conclue en avril dernier par la naissance de sa première fille. 

Un très beau passeport sportif

Fille de Jean Lure Bauer et de Tone Bauer, Christina a le volley dans les veines. Le premier, ancien international évoluant en Norvège, rencontre dans les années 80, Tone Bauer, joueuse professionnelle dans le même pays scandinave, qui deviendra sa femme. En 1988, nait de cette sportive idylle, Christina Bauer, dans la ville de Bergen. Elle pratique le volley dès son plus jeune âge, dans la ville d’à côté de Pfastatt. À l’adolescence, sa double nationalité (elle est aussi française) lui permet d’intégrer le club professionnel de Mulhouse puis de faire ses premiers pas en équipe de France au cours de l’année 2007. Aujourd’hui âgée de 33 ans, son double passeport est une aubaine pour cette polyglotte qui parle parfaitement six langues.

Un retour à Mulhouse 

Décembre 2020 achevait une année mouvementée pour Christina Bauer qui annonçait rejoindre, une nouvelle fois, l’effectif de ASPTT Mulhouse. L’ex-joueuse tricolore fait son retour dans son club formateur en tant que « joker médical » pour remplacer numériquement la capitaine Léandre Olinga Andela, tristement victime d’une rupture des ligaments croisés quelques jours auparavant. François Salvagni, coach de l’effectif mulhousien, parlait alors d’une « belle opportunité » pour une joueuse qui avait participé à la reprise du club au début de l’été, sans s’être vu proposer un contrat pour autant. La signature de ce contrat, officialisé en décembre dernier, est le début d’une nouvelle aventure, mais surtout un retour aux sources de qualité pour une volleyeuse dotée d’une très grande expérience. Une décision qui a forcément fait très plaisir aux supporters alsaciens qui ont pu retrouver Christina, un peu l’enfant du pays. Et en plus, Mulhouse est pour le moment toujours en tête de la Ligue A !


Photo à la Une :

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page