Ski-Glace

Ski alpin – Mondiaux : Corinne Suter reine de la descente

Après Lara Gut Behrami en super-G, le ski suisse triomphe une nouvelle fois lors des Mondiaux de Cortina avec la médaille d’or de Corinne Suter en descente. Elle devance la surprenante Kira Weidle (2e, +0″20) et Lara Gut (3e, +0″37) qui signe elle aussi sa deuxième médaille en trois jours.

Médaillée d’argent en descente et médaillée de bronze en super-G lors des mondiaux 2019, la fabuleuse Suter, victorieuse du globe de descente et de super-G en 2020, s’offre cette année une breloque en or en descente. Après avoir décroché ce jeudi l’argent lors du super-G, derrière sa coéquipière Lara Gut-Behrami. La Suissesse, 26 ans, s’est sublimée sur l’Olympia delle Tofane pour célébrer son tout premier titre mondial.

Ce samedi, sur une piste idéalement préparée et illuminée par le soleil, Corinne Suter a fait tout juste. Aucune erreur du haut en bas de la piste, un parcours digne d’une championne du monde. Elle devient ainsi la première Suissesse médaillée d’or aux Mondiaux de descente depuis le sacre de Maria Walliser en 1989 ainsi que la neuvième Helvète de l’histoire sacrée dans la discipline reine après Ruegg, Schlunegger, Schoepfer, Zryd, Berthod, Nadig, Figini et Walliser.

La surprise Kira Weidle, Lara Gut-Behrami toute proche du doublé

Deuxième de cette course, Kira Weidle, est la grande surprise du jour. L’Allemande, qui avait déjà performé en Coupe du monde, n’arrivait pourtant pas en tant que favorite lors de ces Mondiaux de Cortina. La skieuse de 24 ans a fait le nécessaire pour accrocher l’argent à 20 centièmes de Suter et avec 17 centièmes de plus que Lara Gut-Behrami.

Placée parmi les grandes favorites de cette descente, après sa médaille d’or glanée lors du super-G, Lara Gut Behrami est passée proche d’un magnifique doublé. Sans une grosse faute de trajectoire à mi-parcours, puis une autre un peu plus loin, elle avait la gagne à portée de skis. Finalement troisième, elle signe tout de même sa deuxième médaille en trois jours.

À noter enfin qu’aucune des deux tricolores alignées au départ de cette descente mondiale n’aura réussi à créer la surprise. Laura Gauché et Tiffany Gauthier n’ont pas brillé ce samedi, en terminant respectivement 20e (+2″14) et 23e (+2″34).


Photo à la Une : (@SwissSkiTeam)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page