Handball

Transfert : Béatrice Edwige (Györ) rejoint Rostov

Non conservée à l’issu de son contrat par le club Hongrois de Györ, Béatrice Edwige s’est engagée pour deux ans avec Rostov. La pivot des Bleues retrouvera sa compatriote Grâce Zaadi au sein de l’équipe Russe.

Béatrice Edwige, pivot et patronne de la défense de l’équipe de France de handball, a signé ce mardi un contrat pour les deux prochaines saisons avec la formation Russe de Rostov.

Rostov, un cador européen

A 32 ans, la championne du monde 2017 et d’Europe 2018 avec l’équipe de France part donc pour un nouveau challenge, toujours à l’étranger. Elle aura pour mission de s’imposer au sein de l’une des meilleures équipes d’Europe. Un défi qu’elle se dit prête à relever :

« Rostov, c’est une équipe du top 4 européen, c’est le haut niveau, et c’était quelque chose d’important. Les gens qui me suivent se rendent compte que, quand je décide de changer de club, j’essaye de faire des choix raisonnés, sensés, et là je suis dans la continuité. C’est un club qui a de réels objectifs. »

L’Equipe

Rostov, base arrière de la sélection russe avec notamment Anna Sen, Anna Vyakhireva, Iulia Managarova ou encore Vladlena Bobrovnikova, a disputé les deux derniers Final 4 de la Ligue des champions, avec une finale perdue en 2019 contre Györ d’un but (25-24).

Une aventure hongroise ratée

L’internationale française, qui avait rejoint Györ en 2019 pour une durée de deux ans, ne sera donc pas conservée au sein des triples championnes d’Europe à l’issue de cet exercice 2020/2021. Assez peu utilisée dans la rotation de Gábor Danyi, la spécialiste de la défense terminera néanmoins l’année avec Györ, comme l’a annoncé le club. Un parcours qui s’achève donc sur un petit goût d’inachevé, comme l’explique la joueuse :

« Je suis vraiment tombée sur une période… Le Covid, une saison écourtée, on a joué six mois mais on n’a rien gagné alors que quand tu signes à Györ, c’est pour tout gagner. Dans l’idée, je voulais faire le Grand Chelem, deux Ligue des champions, deux Coupes et Championnats de Hongrie, tout gagner ! Donc j’ai un petit sentiment de quelque chose de pas totalement accompli. »

L’Equipe

«Finir de la plus belle des manières avec Györ»

Avant de rejoindre les rives du Don et de retrouver Grâce Zaadi, sa coéquipière en équipe de France avec qui elle a évolué pendant trois saisons à Metz (2016-2019). Edwige aura un dernier défi à relever avec son la formation Hongroise. Celui de remporter la Ligue des Champions!

« Je place de grands espoirs dans cette fin de saison avec Györ et je nous souhaite de tout gagner. Donc je veux finir de la plus belle des manières avec Györ et ces filles. Puis je commencerai ma nouvelle aventure avec Rostov et j’ai hâte. »

L’Equipe

Considéré comme le meilleur club au monde, le triple champion d’Europe en titre (2017, 2018, 2019) est le grand favoris à sa propre succession en C1. L’équipe reste d’ailleurs sur une impressionnante série de 51 matches de LDC sans défaite, et tentera de conserver sa couronne continentale fin mai.


Photo à la Une : (@IHF)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page