Ski-Glace

Pourquoi les Bleues ont raté leurs Mondiaux en Italie ?

Après la fin des Championnats du monde à Cortina d’Ampezzo (Italie), Le Sport au Féminin dresse le constat d’une compétition décevante pour les Françaises. Une médaille de bronze et puis c’est tout. Bilan.

Déception. On nourrissait de grandes attentes vis-à-vis des ces Mondiaux. Le retour d’une Tessa Worley de gala, la fougue de Laura Gauché pour ses premiers Championnats du monde et l’expérience d’une Nastasia Noens habituée à ces grands rendez-vous. Il n’a rien été de tout ça dans les montagnes italiennes. La France a frôlé une Bérézina, comme lors des derniers Mondiaux en 2019. Heureusement, l’inévitable Tessa Worley a sauvé la maison France, en décrochant une médaille de bronze en parallèle.

Tessa Worley en dessous

La native d’Annemasse a passé une semaine mitigée. Elle n’a jamais été en mesure de rivaliser avec les grandes de la discipline, très souvent derrière Shiffrin, Bassino ou Vlhova. Sur le super-G, Tessa Worley a pris une treizième place, dans une discipline qui n’est pas sa spécialité. Une performance logique et même encourageante. Quelques jours plus tard, la skieuse du Grand Bornand redressait la barre lors du parallèle. Dans une épreuve inédite, Tessa Worley a d’abord été battue d’un cheveux par Marta Bassino, avant de se parer de bronze lors de la petite finale.

>> A LIRE AUSSI : Ski alpin : Tessa Worley en bronze sur le parallèle

Sur le slalom géant, la Tricolore avait pour but de rééditer ses titres mondiaux de 2013 et 2017. Malheureusement, elle n’a pas su élever son niveau de glisse, et Worley a signé une décevante septième place. Elle qui faisait partie des favorites de cette épreuve n’a pas réussi à remonter après une première manche compliquée (9e temps). Au final, malgré des Mondiaux compliquée, Tessa Worley s’adjuge une sixième médaille mondiale.

Laura Gauche, retour prometteur

Blessée début décembre et de retour un mois plus tard, Laura Gauche est sélectionnée pour disputer ses premiers Championnats du monde à 25 ans. La skieuse de Tignes signe d’abord des performances timides en s’emparant de la 26e place du Super G, puis de la 20e lors de la descente. Mais lors du combiné, la Française prend une très belle sixième place lors du slalom qui lui vaut de se classer septième au général de l’épreuve. Des Mondiaux mitigées donc, mais qui laisse présager de bonnes choses pour celles qui compte trois podiums en Coupe du Monde.

Nastasia Noens et Coralie Frasse Sombet signent deux belles perf

Lors de la dernière épreuve de ces championnats du monde, Nastasia Noens a signé sa plus belle performance de l’hiver. Sur le slalom, la Niçoise termine au onzième rang. De son côté, Coralie Frasse Sombet a signé une belle quatorzième place sur le slalom géant. Motif de satisfaction, la skieuse de Chamrousse termine cette épreuve à 0.6 de Marta Bassino et à moins d’une seconde de la leader du classement général, Petra Vhlova.

>> À LIRE AUSSI : Ski : Katharina Liensberger sacrée championne du monde du slalom


Photo à la Une : (@FFSki)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page