FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Les notes des joueuses du PSG face à Issy

Le Paris Saint-Germain s’est imposé difficilement contre le GPSO Issy (4-0), ce samedi après-midi dans le cadre de la quinzième journée de D1 Arkema. Retrouvez les notes des Parisiennes avec une Irene Paredes toujours aussi solide et une Jordyn Huitema rayonnante.

Les mots d’Olivier Echouafni à l’issue de la rencontre.

Les notes des Parisiennes

Christiane Endler (6) :

Pas grand chose à se mettre sous la dent pour la gardienne du Paris Saint-Germain ce samedi. La Chilienne n’a pas vu l’ombre de beaucoup de tirs isséens, principalement grâce à une défense centrale solide et le manque d’offensive de la part du GPSO. Elle a tout de même effectué quelques arrêts en deuxième période. Pour le reste, match très calme du côté des cages du PSG.

Bénédicte Simon (5) :

Titularisée à la place de Perle Morroni sur le côté gauche, Bénédicte Simon a su se démarquer et protéger son couloir. La défenseure s’est montrée incisive en première période et a tenté de centrer à plusieurs reprises. Le score ne lui a cependant pas permis de briller. Elle a été remplacée à la mi-temps par Sandy Baltimore.

Alana Cook (4) :

En l’absence de Paulina Dudek, Alana Cook était alignée en défense centrale aux côtés de la capitaine du PSG. Peu sollicitée par les joueuses d’Issy, l’Américaine a défendu correctement, mais commis quelques erreurs. Des ballons perdus, notamment dans les dix premières minutes du match. Pas de quoi mettre en danger son équipe, puisqu’Irene Paredes a surgi à son tour pour faire obstacle aux Isséennes.

Irene Paredes (7) :

Fidèle à elle-même, la capitaine du Paris Saint-Germain a fait preuve d’une grande solidité défensive ce samedi. Remportant la majorité de ses duels et présente dans les airs sur coup de pied arrêté, elle a une nouvelle fois démontré qu’elle était essentielle au jeu du PSG. L’Espagnole a même tenté une frappe, dans les premières minutes de jeu, qui s’est envolée au-dessus des filets de Solène Froger.

>> A LIRE AUSSI : D1 Arkema : 3 bonnes raisons de suivre la quinzième journée

Ashley Lawrence (5) :

Match mitigé pour la Canadienne. Ashley Lawrence a éprouvé quelques difficultés en première période avant de se montrer plus décisive après son retour des vestiaires. Lancée à l’assaut de la défense adverse via son couloir droit, elle a tenté des percées plus agressives et des centres plus fréquents. L’arrière droite a également récupéré un ballon dangereux avec l’aide de Jordyn Huitema (60′).

Nadia Nadim (6) :

L’internationale danoise a encore flairé les bons coups ce samedi après-midi. Très bien rentrée dans son match, elle a aidé à la relance et a fait preuve d’intelligence dans ses appels de balles. Auteure d’une salve de tirs en première comme en deuxième période, elle n’a pas su s’offrir d’occasions nettes. Elle a cédé sa place à la joueuse de 17 ans, Océane Hurtré (75′).

Formiga (7) :

Match réussi pour Formiga. La Brésilienne de 42 ans est apparue en patronne du milieu de terrain parisien. Délivrant des passes et provoquant des failles dans l’axe, elle a même trouvé la barre transversale des cages d’Issy (70′). La milieu de terrain n’a donc pas marqué face au GPSO92. Un grand dommage pour la joueuse au top de sa forme.

Luana (7) :

L’autre Brésilienne du Paris Saint-Germain a ouvert la voie du match à son équipe. Presque sur tous les ballons en première mi-temps, elle est l’auteure d’une très jolie tête, venue d’un centre de Jordyn Huitema à la 12e minute (1-0). Luana a poursuivi sur sa lancée et a distribué de bons ballons à ses coéquipières, tout en restant à son poste de sentinelle. Elle s’est montrée efficace à la récupération, devant Irene Paredes.

>> A LIRE AUSSI : D1 Arkema : Le GPSO Issy se sépare de son coach

Signe Bruun (5) :

Sans vraiment rayonner, Signe Bruun a signé une performance correcte. Présente sur son côté gauche, elle a participé aux phases offensives du PSG sans pour autant être à l’origine d’une occasion franche. La Danoise s’est tout de même illustrée avec une jolie tentative de tête (77′). Cependant, elle n’aura pas abouti. L’efficacité lui a fait défaut ce samedi après-midi.

Marie-Antoinette Katoto (6) :

Pour son retour sur les terrains après une petite blessure survenue il y a un peu plus de deux semaines, Marie-Antoinette Katoto a bien entamé son match. Enchaînant dribbles et tentatives de tirs, elle s’est petit à petit effacée au profit des autres attaquantes. Mais la Parisienne s’est finalement relancée à la 67′ avec un tir rasant le poteau, et un but, d’une balle poussée dans les cages adverses à la 89′ (4-0).

Jordyn Huitema (8) :

Une très belle prestation de la part de l’attaquante canadienne. Jordyn Huitema a prouvé ce samedi que si elle n’était pas titulaire indiscutable, elle pouvait se montrer dangereuse. Tranchante sur son côté, elle a commencé très fort avec une frappe à la 8e minute qui a ricoché sur l’angle du poteau droit de Solène Froger. Elle a ensuite délivré une passe décisive à Luana. Continuant sur sa lancée, elle n’a pas cessé d’envoyer le ballon au centre de la surface de réparation isséenne. Elle s’est montrée disponible tout au long du match, sans pour autant s’offrir un but, puisqu’elle a fini par laisser sa place (71′) à Kadidiatou Diani (auteure de deux buts 85′ et 87′).


Photo à la Une (@PSG_Feminines)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page