BasketBasket : LFB

LFB : Basket Landes, leader intouchable après son succès face à l’ASVEL ?

En déplacement à Lyon, les Landaises ont remporté leur treizième victoire de la saison à Mado Bonnet. Impressionnantes durant la première partie du championnat, les coéquipières de Céline Dumerc poursuivent leur belle épopée en 2021.

C’était le choc très attendu ce week-end en Ligue Féminine de Basket. Le LDLC ASVEL Féminin recevait le leader du championnat Basket Landes avec un enjeu pour les Lionnes, celui de reprendre du terrain sur le duo BL-Bourges qui truste les deux premières places du championnat.

Après une entame délicate en LFB, le LDLC ASVEL Féminin s’est bien repris depuis le début de l’année 2021. En plus d’avoir décroché leur ticket pour les quarts de l’EuroLigue dans la bulle à Prague, les protégées de Valery Demory ont entamé une série de victoire en championnat, face à Nantes, Saint-Amand ou même à Mont-de-Marsan le 30 janvier dernier.

Basket Landes éteint les ardeurs lyonnaises

Cette fois-ci, c’était aux Lionnes de recevoir les Landaises, moins d’un mois après leur dernière confrontation. Diffusé en clair sur la chaîne l’Equipe, le choc de cette 16ème journée a tenu toutes ses promesses. Une rencontre serrée où les deux équipes se sont rendues coup pour coup avec, en guise de cerise sur le gâteau, un money-time électrique. Avec un Céline Dumerc gestionnaire (9 pts, 4 passes) et une Valérianne Vukosavljevic toujours présente au scoring (18 pts), les Landaises ont pu s’adjuger leur treizième victoire de la saison (70-71).

« Lyon est une grosse équipe, une grosse armada qui peut faire la différence à tout moment a expliqué la légende tricolore Céline Dumerc à l’issue de la rencontre. On savait qu’elles allaient prendre feu à moment donné mais on les a vraiment embêtées, on leur a posé des problèmes et on a trouvé des solutions en attaque. »

Un mois de janvier rendu délicat par l’EuroLigue féminine

Si les joueuses de Julie Barennes enchaînent les victoires en février, elles ont connu un trou d’air durant le mois de janvier, mois surchargé entre les rencontres en retard de championnat et la phase de groupe de l’EuroLigue.

De retour aux affaires après la pause hivernale, Basket Landes a subi son premier revers de la saison le 9 janvier dernier face à Bourges, seule équipe invaincue de LFB. S’en est suivi une campagne européenne totalement ratée, avec quatre défaites en quatre matchs dans la bulle organisée à Bourges. Pour ne rien arranger, les Landaises ont enchaîné un cinquième revers consécutif dès le retour du championnat avec une défaite à domicile face à l’ASVEL (30 janvier).

Malgré des résultats en berne, elles sont pourtant reparties sur une nouvelle dynamique positive. « Je suis hyper hyper contente parce qu’on a eu un mois de janvier difficile avec cette bulle d’Euroligue où on a pris claques sur claques » résume Céline Dumerc. On aurait pu s’effondrer mais en fait ça nous a rendu plus fortes et depuis en championnat on arrive à enchaîner les performances, et ce soir s’en est une énorme , c’est la plus belle depuis le début de l’année. »

Basket Landes prend le large sur l’ASVEL

Avec ce nouveau succès, le quatrième consécutif en championnat, les Landaises s’assurent une place sur le podium. Si elles creusent l’écart sur les Tango Bourges en terme de points, les coéquipières de Dumerc peuvent voir à tout moment revenir les Berruyères sur leurs talons (2ème avec trois matchs en retard). La victoire face aux Lyonnaises permet surtout au groupe de Julie Barennes de maintenir l’ASVEL à distance (6 pts d’écart).

>> A LIRE AUSSI : Les notes de la rencontre entre Basket Landes et l’ASVEL

Terminer dans les deux premiers durant la saison régulière assurera à BL l’avantage du terrain durant les playoffs, avantage non négligeable pour espérer rejoindre la finale et se prendre à rêver d’un titre. Il faudra continuer de produire ce jeu léché et cette défense. « Je suis tellement fière du jeu qu’on fait en ce moment s’est réjouie Caps, on prend beaucoup de plaisir, c’est une des clés de la performance et c’est un bonus énorme. »


Photo à la Une : (@FIBA)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page