BasketBasket : LFB

LFB : Le Tango Bourges peut-il réaliser une saison parfaite ?

En conclusion de la 16ème journée de LFB, Bourges est allé ce dimanche s’imposer sur le parquet du Lattes-Montpellier, 68-76. Le TBB poursuit donc sa saison parfaite avec ce treizième succès en autant de rencontres.

Le Bourges Basket continue d’enchaîner les très belles performances, cela malgré le manque de rythme dû aux rencontres reportées à cause du Covid-19. Avec sa victoire dans le classico face au BLMA, les Berruyères poursuivent leur série de victoires et restent donc invaincues dans ce championnat de France. A l’approche de la fin de saison, le Tango Bourges Basket peut-il finir cet exercice 2020/2021 sans perdre le moindre match ?

>> À LIRE AUSSI : LFB : Basket Landes, leader intouchable après son succès face à l’ASVEL ?

Pour réaliser cet exploit, les joueuses d’Olivier Lafargue n’auront d’autres choix que de remporter leur neuf dernières confrontations (3 rencontres à rattraper), avec au programme des duels contre Landerneau, l’Asvel et enfin, la réception du leader Basket Landes lors de l’avant-dernière journée. Un calendrier difficile en perspective mais pas impossible pour les coéquipières d’Alexia Chartereau qui sont sur des bases historiques jusqu’à présent.

Un parcours sans faute

Treize matchs de LFB et treize victoires, sur le plan comptable le bilan est parfait. Il l’est d’autant plus que huit de ces succès ont été glanés avec dix points d’écart ou plus. La troupe d’Olivier Lafargue, qui a enchaîné les rencontres au Prado en début de championnat, a engrangé de la confiance et a notamment pris le dessus sur des prétendants au titre comme l’Asvel (74-62) ou encore Charleville-Mézières (72-68).

>> À LIRE AUSSI : LFB : Alexia Charterau (Bourges Basket) rejoint l’ASVEL

En déplacement, Bourges a aussi trouvé les ressources pour infliger sa première défaite de la saison à Basket Landes (61-66), dans un match qui aura tenu toutes ses promesses. Les Tangos ont su également se défaire des outsiders tels que Villeneuve d’Ascq (94-97) ou Landerneau (75-87), deux clubs difficiles à renverser sur leurs parquets.

La force du collectif

Si le TBB a enchaîné les victoires en championnat, il a aussi vu les pépins se multiplier depuis le début de la saison. Covid-19 pour certaines, blessures pour d’autres. En effet, Olivier Lafargue n’a que trop rarement pu compter sur l’intégralité de son groupe.

Ainsi, seules trois joueuses ont pu disputer l’entièreté de la phase aller du championnat : Alexia Chartereau, Sarah Michel et Laëtitia Guapo. « Ce groupe a du cœur », revient ainsi souvent dans les bouches berruyères cette saison. Du cœur, mais aussi beaucoup d’intelligence pour compenser les absences. Une vraie force collective en sommes, qui se traduit d’ailleurs dans les statistiques : Bourges est l’équipe qui perd le moins de ballons en Ligue féminine (13,27 en moyenne) et elle est aussi la deuxième meilleure attaque du championnat avec 78,5 pts de moyenne.

Solide pour une formation attendue et minée par des déboires comme le concède Olivier Lafargue : « C’est toujours compliqué quand tu es à Bourges, car on va dire que c’est normal que tu gagnes », pointe l’entraîneur. « Mais là, vu les choses qui se sont passées, à quel point nous avons été impactés dans notre chair et notre esprit, être capable à chaque match de se remettre dedans et faire l’effort, c’est énormément de satisfaction. Ça confirme ce qu’on pense de ce groupe, qu’il est hyper intéressant. »

Faire mieux que lors de la saison 2007/2008

Nul ne sait encore ce qu’il adviendra de la fin de la saison, mais le fait est que Bourges Basket a déjà accompli un petit exploit, celui de terminer la phase aller invaincu. Une performance pas si anodine que cela puisque ce n’est plus arrivé depuis la saison 2007-2008 (la LFB comptait 14 clubs à l’époque).

La dernière équipe à l’avoir fait n’est autre que Bourges. Coachées par Pierre Vincent, les Tango emmenées par Céline Dumerc, Cathy Melain, Emmeline Ndongue, Endy Miyem ou encore Belinda Snell avaient terminé la saison régulière avec une seule défaite, avant d’être sacrées championnes de France. Il appartient désormais à Iliana Rupert, Alexia Chartereau et toutes les autres filles, de rentrer dans l’histoire de la LFB en devenant la première équipe invaincue sur toute une saison.


Photo à la Une : (@BourgesBasket)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page