FootballFootball : UEFA Women's Champions League

Ligue des Champions (F) : Le Barca, Chelsea et le Bayern filent en quarts de finale

Si l’Olympique Lyonnais s’est qualifié sans briller pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, le FC Barcelone, Chelsea et le Bayern Munich n’ont pas fait de détails et ont tenu leur rang. Ce jeudi, Manchester City tentera de confirmer son succès acquis à l’aller contre la Fiorentina, alors que le PSG devra attendre le 17 mars prochain pour disputer son match retour face au Sparta Prague.

>> A LIRE AUSSI : Ligue des Champions (F) : Brondby IF – OL Féminin : Les notes des Lyonnaises

Déjà vainqueurs lors du match aller, le FC Barcelone, Chelsea et le Bayern Munich ont confirmé ce mercredi à l’occasion de leur huitième de finale retour de Ligue des Champions. Le Barca a écrasé le Fortuna Hjorring (5-0), les Blues ont tenu bon sur la pelouse de l’Atletico Madrid (1-1) alors que les Bavaroises ont tranquillement disposé du BIIK Kazygurt (3-0). Manchester City se déplace à la Fiorentina ce jeudi, fort de sa belle victoire acquise à l’aller (3-0). Enfin, le PSG devra attendre le 17 mars prochain pour disputer son match retour face au Sparta Prague, avec un matelas bien confortable suite à sa victoire facile (5-0) à l’aller.

>> A LIRE AUSSI : Ligue des Champions (F) : Une Sandy Baltimore au top pour un PSG au rendez-vous

Le Barca et le Bayern Munich confirment

Déjà en très bonne posture suite à sa victoire acquise lors du match aller (4-0), le FC Barcelone a respecté le jeu et a terminé le travail avec la manière, en s’imposant tranquillement sur la pelouse du Fortuna Hjorring (5-0). Jamais inquiétées, les Blaugrana ont livré une prestation parfaite, dans la lignée de leurs superbes performances cette saison. Aitana Bonmati (36′, 49′), Mariona Caldentey (55′), Asisat Oshoala (78′) et Marta Torrejonn (86′) se sont illustrées pour le club catalan, qui valide sans trembler son ticket pour les quarts de finale de la Ligue des Champions Féminine.

Même son de cloche pour le Bayern Munich qui réalise jusqu’ici, à l’instar du FC Barcelone, une saison de très grande qualité. Leaders implacables en Frauen Bundesliga, les Bavaroises auront à coeur de briller sur la scène européenne afin de passer un nouveau cap cette année. Grandement favorites face aux Kazakhs du BIIK Kazygurt, Viviane Asseyi – titulaire au coup d’envoi – et ses coéquipières, l’ont emporté (3-0).

Chelsea tient le choc, service minimum pour Wolfsburg

Dans les autres rencontres de ces huitièmes de finale, Chelsea, champion d’Angleterre en titre, se déplaçait sur la pelouse de l’Atletico Madrid, fort de son avantage acquis à l’aller et de sa victoire (2-0) après avoir joué la quasi totalité du match en infériorité numérique. Dans la capitale espagnole, les Blues ont tenu le choc et menaient même au score suite à un but de la Norvégienne Maren Mjelde sur penalty (1-0, 77′). En toute fin de match, Emelyne Laurent, prêtée aux Rojiblancas par l’Olympique Lyonnais, est venue égaliser (1-1, 93′). Un but anecdotique pour les Colchoneras qui disent adieu à la compétition. La fin de saison s’annonce longue pour le club madrilène, totalement distancé dans la course au titre par le Barca et qui doit désormais sauver sa saison en décrochant sa place sur le podium en Primera Iberdrola.

A l’instar de l’Olympique Lyonnais qui semble en difficulté cette saison, le VfL Wolsburg, l’une des références du football féminin mondial, n’est plus aussi impressionnant qu’à l’accoutumée. Largement favorites face aux Norvégiennes de Lillestrom, les Louves ont eu du mal à installer leur jeu et se sont contentées du strict minimum en s’imposant (2-0, 4-0 sur l’ensemble des deux matchs). Les Allemandes devront considérablement élever leur niveau de jeu pour s’éviter une désillusion au prochain tour.


Photo à la Une : (@ChelseaWomen)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page