BasketBasket : LFBBasket : WNBA

Basket-ball : Trois choses à savoir sur Myisha Hines-Allen

Véritable sensation depuis son arrivée en France sous les couleurs du BLMA, l’américaine crève l’écran dans l’hexagone. Voici 3 choses qu’il faut savoir sur l’intérieure montpelliéraine.

Un début de carrière couronné de succès

En seulement trois ans en WNBA, la native de Louisville située dans l’État du Kentucky a déjà remporté le titre suprême avec la franchise des Mystics de Washington. En 2019, et après seulement deux saisons dans la ligue nord-américaine, Myisha Hines-Allen a remporté le titre WNBA en battant les Suns du Connecticut (3-2). Si elle n’a quasiment pas joué des playoffs (1 match seulement), l’intérieure américaine restera à tout jamais dans l’histoire des Mystics, car elle fait partie de l’équipe qui a remporté le seul et unique sacre de franchise de la capitale.

Pour sa troisième saison en WNBA, Myisha Hines-Allen a crevé l’écran. Son temps de jeu, limité durant les deux premières saisons, a augmenté exponentiellement l’année dernière (8 min/match en moyenne en 2019 contre 30 en 2020). Et on peut dire MHA a mis à profit son temps de jeu. Avec 17 points par match et quasiment 9 rebonds en 30 minutes de temps de jeu, elle a été élue Most Improved Player de l’année (meilleure progression).

Un vivier familial très sportif

L’aillière du BLMA est issue d’une famille de sportifs. Son frère, Josh Allen, est un joueur de football américain professionnel évoluant en NFL avec les Jacksonville Jaguars. Mais Myisha n’est pas la seule fille de la famille. Elle a également quatre autres soeurs dont deux dans le monde du basket. Il y a LaTorri Hines-Allen, qui joue en Division I de basket-ball aux Tigers de Towson et Kyra Hines-Allen, qui évolue en Division II NCAA de basket-ball à l’université Cheyney de Pennsylvanie.

Main dans la main avec son frère Josh

Le frère de Myisha, Josh Allen est devenu professionnel en NFL il y a maintenant deux ans. A cette époque sa soeur était déjà joueuse des Mystics de Washington. Cette dernière et son frère sont de vrais athlètes, déterminés à réussir dans leurs sports respectifs. Dans un entretien donné au Washington Post, la femme de 25 ans explique cette relation frère-soeur très complice. « On a toujours été proche l’un de l’autre, c’est mon petit frère je me dois de l’encourager dans ses moindres faits et gestes. On est tous les deux sportifs, on s’inspire l’un de l’autre et on travaille souvent ensemble lorsque l’occasion nous le permet. J’ai énormément de respect pour lui, il travaille dans un club de NFL ce n’est pas rien ! Sa détermination de réussir m’a rendue très fière et nous nous sommes forgés un caractère de winner ensemble ».


Photo à la Une : (@BLMA)

s

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page