FootballFootball : Championnats étrangers

Football : Où en est la section féminine du Real Madrid ?

Passé officiellement sous pavillon du Real Madrid depuis le 1er Juillet 2020, le club de la capitale possède enfin sa section féminine et réalise jusqu’ici une saison de grande qualité. En lice pour décrocher une qualification historique en Ligue des Champions, les Merengue sont sur la a bonne voie pour devenir un grand d’Europe.

Auteur d’une très belle saison jusqu’ici, le Real Madrid tient son pari de venir titiller les sommets du championnat espagnol. Actuellement sur le podium de la Primera Iberdrola, le rêve de disputer la première Ligue des Champions Féminine de son histoire est permis pour le club madrilène, à l’approche du sprint final de la saison en Espagne.

Une ascension fulgurante ..

Si les dirigeants madrilènes n’ont pas lésiné sur les moyens pour construire une équipe de grande qualité, il faut souligner la rapidité de développement du club, qui franchit les paliers sans encombre depuis plusieurs saisons. Car la section féminine est très récente. Officiellement renommée Real Madrid CF suite à la sa fusion avec le CD Tacon en juillet 2020, le club avait été fondé en 2014, dans le but de devenir une équipe de football féminin professionnel.

Le club ne dispose au départ que d’une catégorie U14, avant une deuxième fusion 2016 avec un autre club madrilène, le CD Canillas, très proche d’un certain … Real Madrid. La fusion avec le club du quartier de Canillas permettra au CD Tacon d’avoir a disposition une équipe U19 et seniors. Le club évolue trois années en Segunda Division (L2) et décroche sa promotion dans l’élite le 19 mai 2019. Un mois plus tard, le conseil d’administration du Real Madrid présente à ses socios le projet de fusion avec Tacon, pour en faire sa propre section féminine.

.. avec un recrutement prestigieux

Comme nous le savons tous, le Real Madrid possède un pouvoir d’achat surpuissant. Le mythique président Florentino Pérez a voulu faire les choses bien et n’a pas hésité à investir sur le marché pour recruter joueuses de calibre international, comme les Suédoises Sofia Jakobsson et Kosovare Asllani, l’Espagnole Marta Cardona ou encore la Française Aurelie Kaci. Si le club madrilène semble avoir les armes pour truster le haut du tableau et jouer le podium, il reste encore bien loin de l’impressionnant FC Barcelone, largement supérieur à tous ses concurrents sur la scène nationale cette saison.

>> A LIRE AUSSI : Hamraoui, Kaci, Agard … le week-end des Françaises à l’étranger

La saison de la confirmation, déjà ?

Bien que ce ne soit que la deuxième année dans l’élite pour le Real Madrid les filles de David Aznar réalisent une saison de haute volée. Avec 47 points au compteur, le Real occupe la troisième place du classement et reste sur un succès capital acquis face à son grand rival l’Atletico (1-0) lors de la dernière journée. Le club merengue possède également la deuxième meilleure attaque du championnat avec 47 buts inscrits, bien loin du Barça et ses 95 buts inscrits. Cette saison, les Madrilènes semblent avoir trouvé le bonne équilibre entre joueuses expérimentées et jeunes pépites. Les cadre, Jakobsson, Asllani ou Kaci répondent présent, alors que les jeunes talents se révèlent au plus haut niveau, à l’image de Teresa Abeillera (21 ans), titulaire indiscutable dans l’entre-jeu ou Olga Cardona (20 ans), qui commence à s’imposer sur le front de l’attaque.

>> A LIRE AUSSI : Primera Iberdrola : 5 chiffres stratosphériques de la saison du FC Barcelone


Photo à la Une : (@RealMadridFemenino)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page