ActualitésFootballFootball : Championnats étrangers

Sexisme : Heiko Vogel (Borussia Mönchengladbach) contraint d’entraîner une équipe féminine

Entraîneur de l’équipe réserve masculine du Borussia Mönchengladbach, Heiko Vogel avait été accusé de sexisme en janvier 2021, envers les deux assistantes de l’arbitre Marcel Benkhoff. Sanctionné financièrement d’une amende de 1500 euros, le coach allemand a également reçu une deuxième sanction plus originale. La fédération allemande a ajouté à cela une obligation d’entrainer une équipe féminine durant dix séances d’entraînement.

Pour se remettre dans le contexte, les faits se sont déroulés le 30 Janvier 2021 lors du match de la réserve du Borussia Mönchengladbach face à Bergish Gladbach. Une rencontre arbitrée par Marcel Benkhoff, accompagné de ses assistantes, les deux arbitres de touche Nadine Westerhoff et Vanessa Arlt. Bien que la rencontre se termine sur une victoire des Die Fohlen (2-1), l’entraîneur allemand Heiko Vogel s’en est pris aux assistantes de l’arbitre centrale et aurait tenu des propos sexiste à leur encontre.

>> A LIRE AUSSI : Victime de sexisme, l’Australienne Sharni Pinfold se retire du circuit

Un mois et demi après les réflexions maladroites du coach, la sanction est tombée. Le média allemand RevierSport a annoncé que l’entraîneur a écopé de deux matchs de suspension, accompagné d’une amende de 1500€. Mais l’histoire de s’arrête pas là, la fédération allemande de football a également imposé au coach de diriger dix séances d’entraînement d’une équipe féminine. Une sanction pour le moins originale, qui calmera sûrement les ardeurs du technicien allemand


Photo à la Une : (@GermanFootball)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page