Ski-Glace

Ski acrobatique : Trois choses à savoir sur Eileen Gu

Déjà impressionnante aux Winter X Games fin janvier, Eileen Gu a confirmé ce week-end son statut de révélation aux Mondiaux d’Aspen (Etats-Unis). Après avoir décroché deux titres mondiaux pour trois podiums dans les deux compétitions, la Chinoise de 17 ans se révèle comme une véritable sensation de ski freestyle à un an des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin.

Un changement de nationalité sportive

Née en 2003 à San Francisco d’un père Américain et d’une mère Chinoise, Eileen Gu débute le ski dès ses trois ans. En 2019, elle participe à ses premiers Mondiaux de ski acrobatique et après avoir accroché une médaille d’argent lors de l’étape de Front-Romeu, elle remporte son premier titre en slopestyle lors de l’étape à l’Alpe de Siusi à seulement 15 ans. Elle qui fait ses débuts en concourant pour les Etats-Unis, va finalement choisir la nationalité sportive chinoise après ses premiers Mondiaux.

Une année 2020 déjà prometteuse

En janvier 2020, Eileen Gu participe Jeux Olympiques de la jeunesse d’hiver à Lausanne, elle décroche l’or en halfpipe et big air mais aussi l’argent en slopestyle. Et elle va remettre ça un mois plus tard, lors de l’étape de Calgary pour la Coupe du monde de ski acrobatique, en réalisant un formidable doublé en or en remportant l’épreuve du halfpipe et celle du slopestyle en même pas 24h et à 16 ans seulement. Une performance encore jamais réalisé lors d’une étape de Coupe du monde et qui marque les esprits.

Une référence en halfpipe et slopestyle

Elle n’a que 17 ans mais fait déjà partie des meilleures skieuses acrobatiques au monde, Eileen Gu démarre aussi l’année 2021 en trombe puisqu’elle réalise un triplé aux Winter X Games au mois de janvier, avec deux titres en superpipe et slopestyle, et une troisième place en big air. Des performances qu’elle a confirmé ce week-end à Aspen lors de la Coupe du monde de ski acrobatique, en remportant encore haut la main l’épreuve du halfpipe et celle du slopestyle, notamment devant la skieuse tricolore Tess Ledeux (4e). A un an des Jeux Olympiques d’hiver, qui se dérouleront chez elle à Pékin, la nouvelle révélation de freeski peut alors rêver d’une médaille olympique.


Photos à la Une : (@USAToday)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page