Football

Football : Lindsay Camila, première entraîneure victorieuse de la Copa Libertadores féminine

La brésilienne Lindsay Camila est entrée dans l’histoire du football sud-américain. Elle est devenue la première entraîneure à remporter la Copa Libertadores féminine.

Lindsay Camila entre dans les livres d’histoire. La brésilienne de 38 ans est devenue la première coach à remporter de la Copa Libertadores féminine. C’est le 21 mars dernier lors de la finale opposant son club de Ferroviaria situé dans la banlieue de São Paulo au club colombien de l’América de Cali qu’elle décroche son premier titre continental (2-1).

>> A LIRE AUSSI :L’Atlético Madrid a-t-il définitivement dit adieu à l’Europe ?

Une coach a l’accent français

Avant de se tourner vers une carrière de dirigeante, Lindsay Camila était une joueuse de football bien connue dans l’hexagone. En 2006, elle aura effectué un court passage par l’Olympique Lyonnais, finalement non retenue dans le groupe de Farid Benstiti. Une grave blessure l’écartera définitivement des terrains mais pas des bancs de touche. Sa reconversion est rapide car elle débute ses gammes dans l’encadrement des moins de 13 ans et de l’équipe féminine 3 de l’Olympique Lyonnais. Lancée dans sa passion, la Sud-Américaine passe ses diplômes d’entraîneure. Les obtenant, elle prit donc en main les commandes d’un club amateur, le SC Terville, en Moselle, dont elle a entraîné les équipes féminines mais aussi masculines de 2017 à 2019.

Le destin fera qu’elle rentrera dans son Brésil natal pour y décrocher un poste d’assistante de Simone Jatobá (ex-joueuse de l’OL et du FC Metz) au sein des U17 de la Séléction nationale féminine.

C’est en janvier 2021 qu’elle quittera son poste pour devenir entraîneure principal de Ferroviaria. Et c’est avec le club brésilien qu’elle est entrée dans la légende de la plus prestigieuse des coupes sud-américaine.


Photo à la Une : (@afeoficial)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page