FootballFootball : Equipe de France

France – Etats-Unis (F) : Les notes des Bleues

L’équipe de France s’est inclinée face aux Etats-Unis ce mardi (2-0) au terme d’une rencontre largement dominée par les Stars and Stripes. Retrouvez les notes des Bleues, privées de nombreuses joueuses cadres et qui se sont très peu illustrées.

Pauline Peyraud-Magnin (6) :

Comme on pouvait s’y attendre, Pauline Peyraud-Magnin a eu beaucoup de travail dans ce match. Alertée à deux reprises en tout début de rencontre, elle ne pouvait rien faire sur le penalty de Megan Rapinoe (4′), ni sur le but du break d’Alex Morgan (19′). Elle a ensuite réalisé plusieurs parades et sorties importantes (33′, 38′), qui ont permis aux Bleues de ne pas sombrer totalement. Rare satisfaction du côté tricolore dans cette rencontre, la gardienne de l’Atletico Madrid a confirmé son nouveau statut de numéro un.

>> A LIRE AUSSI : 3 choses à savoir sur Pauline Payraud-Magnin

Marion Torrent (5) :

La latérale droite des Bleues a été une des seules à ne pas sombrer dans ce match. Elle a fourni beaucoup d’efforts sur son côté droit et s’est parfois imposée face aux attaquantes américaines. Discrète offensivement où elle a un peu manqué de tranchant, elle a été touchée à la cheville sur un duel avec Megan Rapinoe, et contrainte de céder sa place à la jeune Grace Kazadi (62′), qui honorait sa première sélection sous la tunique tricolore.

Aissatou Tounkara (4) :

Aissatou Tounkara avait fort à faire dans cette rencontre et à l’instar de toute la défense, elle a eu du mal à répondre à l’impact physique imprégné par les USA. C’est elle qui provoque le penalty en marchant involontairement sur le pied d’Alex Morgan (4′). En perdition lors du premier acte, la défenseure de l’Atletico a quelque peu rectifié le tir en deuxième période en remportant notamment plus de duels.

Elisa De Almeida (3) :

Auteure de prestations très solides ces derniers mois avec les Bleues, Elisa De Almeida a été mise à mal dans ce match. Dans son duel face au duo Rapinoe – Morgan, la jeune défenseure s’est parfois montrée hésitante, notamment sur le deuxième but des USA. Face à l’une des meilleures attaques du monde, la joueuse du MHSC n’a pas toujours fait le poids, mais sortira grandie de ce match.

Eve Perisset (3) :

Titularisée au poste de latérale gauche dans ce match, Eve Perisset a manqué de repères sur le terrain. Sur le deuxième but des Etats-Unis, elle a mal communiqué avec De Almeida et son placement laissait à désirer. Peu présente offensivement, elle ne s’est quasiment pas projetée. Un match à oublier pour la Bordelaise.

Ines Jaurena (3) :

Propulsée au rang de titulaire en l’absence d’Amandine Henry et Charlotte Bilbault, la jeune milieu de terrain n’a pas vécu une première de tout repos. Totalement passive face à Christen Press sur le deuxième but, elle a eu du mal à s’imposer face à la puissance des Stars and Stripes au milieu de terrain. Parfois imprécise dans ses transmissions, son manque d’expérience au plus haut niveau s’est fait ressentir.

Grace Geyoro (3) :

Le milieu de terrain de l’équipe de France a totalement coulé lors du premier acte et Grace Geyoro n’a pas été épargnée. Quasiment invisible sur les phases offensives, elle s’est montrée en difficulté défensivement, dépassée par l’impact physique adverse. Remplacée à la pause par Ella Pallis.

Kenza Dali (4) :

Titularisée un cran plus haut que Geyoro et Jaurena dans l’entre-jeu, Kenza Dali s’est montrée intéressante par intermittence. Lorsqu’elle était disponible, sa technique et sa qualité de passe ont fait quelques différences dans le jeu. Comme ses coéquipières au milieu, elle a souvent plié face au pressing intense imprégné par les Américaines, qui ont remporté haut la main la bataille du milieu dans cette rencontre. Remplacée par Lea Khelifi (62′), qui fêtait sa deuxième sélection.

Eugénie Le Sommer (3) :

Eugénie Le Sommer manquait de rythme et cela s’est beaucoup fait ressentir dans cette rencontre. Un match à oublier pour la meilleure buteuse de l’histoire des Bleues, qui n’a quasiment jamais mis en doute la défense de fer des USA. La numéro 9 n’a jamais réussi à combiner avec ses coéquipières ou à se procurer la moindre occasion.

Marie-Antoinette Katoto (5) :

Une première mi-temps compliquée pour l’attaquante parisienne, qui a tout de même rendu une bonne copie. Souvent esseulée sur le front de l’attaque, elle a fait parler son jeu dos au but pour permettre au bloc de remonter. Elle s’est procurée une très grosse occasion de la tête bien sortie par la portière américaine (22′) , avant de remettre cela juste avant la pause (44′), toujours de la tête. Remplacée par Valérie Gauvin à la mi-temps.

Viviane Asseyi (3) :

A l’image de toute l’équipe de France, Viviane Asseyi s’est montrée très discrète en première mi-temps. L’attaquante du Bayern Munich n’a pas fait de différences et a perdu beaucoup de duels, avant de céder sa place à Sandy Baltimore (5) à la pause. Meilleure tricolore lors de la victoire face à l’Angleterre vendredi dernier, l’attaquante du PSG a fait parler sa vitesse à plusieurs reprises et a apporté un peu de folie à l’attaque des Bleues en deuxième mi-temps.


Photo à la Une : (@EquipDeFrance)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page