Divers

Jeux Olympiques : Les douze candidat(e)s pour être porte-drapeau

Pour la première fois de l’histoire et sur proposition du CIO, deux athlètes seront élus porte-drapeau du clan tricolore à l’occasion des prochains Jeux Olympiques de Tokyo 2021. La campagne des votes a été lancée ce jeudi. Au total, douze candidats ont été nominés, sept sportives et cinq sportifs.

>> A LIRE AUSSI : En route pour Tokyo : Qui seront les basketteuses tricolores à partir pour Tokyo ?

Ce jeudi, la campagne des votes pour élire les deux porte-drapeau de la délégation tricolore aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021 a été lancée. Changement important cette année avec la décision du CIO d’élire non pas un mais deux porte drapeau. Ils seront donc douze athlètes (7 femmes et 5 femmes) et pour la première fois de l’histoire, un binôme sera désigné. Afin de déterminer qui aura l’honneur de représenter la France lors de la cérémonie d’ouverture à Tokyo, 59 ambassadeurs, qualifiés ou qualifiables pour les JO ont été sélectionnées. Les résultats des votes seront divulgués fin juin.

>> A LIRE AUSSI : En route pour Tokyo : Qui représentera l’athlétisme féminin français aux Jeux Olympiques ?

L’athlète tricolore Mélina Robert-Michon, l’une des figures emblématiques du sport français, est revenue sur cette décision du CIO. « Enfin ! C’est dans la continuité de tout ce qu’il se fait. On ne se posera plus la question si ça doit être un homme, une femme, si on doit alterner .. Ca représente mieux l’équipe de France olympique et la société aujourd’hui. »

Les douze candidat(e)s de la délégation tricolore :

  • Melina Robert-Michon (Disque)
  • Maiva Hamadouche (Boxe)
  • Clarisse Abgegnenou (Judo)
  • Kristina Mladenovic (Tennis)
  • Charline Picon (Voile)
  • Johanne Defay (Surf)
  • Sandrine Gruda (Basket)
  • Renaud Lavillenie (Perche)
  • Florent Manaudou (Natation)
  • Samir Ait-Saïd (Gymnastique)
  • Maxime Beaumont (Canoe-Kayak)
  • Nicolas Astier (Equitation)


Photo à la Une : (@FranceOlympique)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page