FootballFootball : UEFA Women's Champions League

Ligue des Champions féminine : Le PSG renverse l’OL et rallie le dernier carré

Le Paris Saint-Germain a décroché sa qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions Féminine, ce dimanche après-midi sur la pelouse du Groupama Stadium. Battues au match aller (1-0), les Parisiennes ont réalisé un match plein pour repartir de Lyon avec la victoire (2-1) et la qualif’.

Retentissant exploit du Paris Saint-Germain ce dimanche après-midi. Le club de la capitale a réussi à écarter l’Olympique Lyonnais de la Ligue des Champions. Quintuple tenant du titre en Ligue des Champions, l’OL avait pris une option sur la qualification après sa victoire à l’extérieur au match aller (0-1). Pourtant, sur leur pelouse, les Lyonnaises ont perdu pied et ont dû s’incliner pour la deuxième fois cette saison (1-2). Une défaite synonyme d’élimination car si les deux équipes sont à égalité au cumul des deux rencontres, c’est le PSG qui sort vainqueur de ces quart de finales grâce à ses deux buts à l’extérieur. Au prochain tour, les Parisiennes se frotteront au Barça, finaliste en 2019.

Un Paris parfait

L’Olympique Lyonnais devait terminer le travail ce dimanche après-midi au Groupama Stadium après sa belle victoire à l’aller (0-1) le 24 mars dernier. Et la formation de Jean-Luc Vasseur a entamé le match par le bon bout, en imposant un pressing dès les premières minutes, permettant à Delphine Cascarino d’obtenir des espaces dans le dos de la défense. Sur l’un de ses premiers ballons, l’ailière de l’équipe de France n’a pas réussi à finir, mais son ballon, mal repoussé par Lawrence, a fini dans les pieds de l’Américaine Catarina Macario, qui a pu tranquillement ouvrir le score (4′). A ce moment là, les Fenottes pensaient avoir fait le plus dur, c’était sans compter sur le sursaut parisien.

Les protégées d’Olivier Echouafni n’ont pas baissé la tête après l’ouverture du score de la recrue lyonnaise Macario. Dans la foulée ou presque, elles auraient pu revenir à égalité lorsque Sara Dabritz a trouvé le poteau après avoir effacé Bouhaddi (7′). Mais le PSG a finalement réussi à revenir dans la rencontre à la 25ème minute, sur une superbe frappe de Grâce Geyoro. En deuxième mi-temps, les Parisiennes ont même pris l’avantage sur un CSC de Wendie Renard (61′) après un bon débordement de Kadi Diani voyant son centre contré par la capitaine des Fenottes, 2-1. Malgré les efforts consentis pour revenir à égalité et arracher la qualification, l’Olympique Lyonnais n’a finalement pas réussi à battre Christiane Endler, impériale devant sa cage.

La fin de l’hégémonie lyonnaise

C’est un exploit retentissant dans la planète football féminin. Le PSG a réussi à éliminer l’équipe favorite de la compétition. Depuis 2015, l’Olympique Lyonnais n’avait plus perdu de double-confrontations dans la plus prestigieuse compétition européenne. La dernière fois que l’OL s’était vu éliminer, c’était déjà contre le Paris Saint-Germain, en huitième de finale. Cette année-là, les Parisiennes avaient rejoint la finale, finale perdue face à Francfort (3-1).

Cette défaite, la deuxième cette saison face aux Parisiennes, va mettre la pression sur Vasseur et son groupe qui doit désormais tout donner pour arracher le titre en D1 Arkema. Deuxième derrière le PSG, l’OL a l’occasion de revenir sur les talons du leader en cas de victoire face au HAC, mercredi prochain. Il faudra engranger les points avant de se présenter face au PSG (match reporté et prévu le 29 mai) pour ce qui semble déjà être une finale pour le titre.


Photo à la Une : (@UEFA)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page