BasketBasket : Euroligue

Euroligue féminine : Ekaterinbourg accroche un troisième titre consécutif

L’UMMC Ekaterinbourg a remporté l’Euroligue féminine à l’issue de sa victoire en finale face à Salamanca ce dimanche à Istanbul (78-68). C’est le troisième titre consécutif pour le club russe, le sixième de son histoire.

Favori à sa propre succession, Ekaterinbourg a une nouvelle fois dominé la scène européenne. Grâce à leur succès face au club d’Avenida en finale (78-68), les Russes ont accroché leur troisième titre d’Euroligue consécutif (2018, 2019, 2021, la campagne 2020 étant annulée). Mieux, l’UMMC remporte son sixième titre continental après ceux glanés en 2003, 2013 et 2016 et se rapproche, peu à peu, de l’impressionnante moisson du TTT Riga, recordman de victoires dans la compétition avec 18 titres, remportés dans les années soixante et soixante-dix.

Pour venir à bout de Salamanca, finaliste pour la troisième fois de son histoire dans la compétition, les Russes ont construit pas à pas leur victoire. Après un premier quart serré où les Espagnoles ont même pris les devants (16-21), Ekaterinbourg a changé de braquet dans le second acte, infligeant un sévère 23-9 avant la mi-temps. Au retour des vestiaires, les coéquipières d’Emma Meesseman (19 pts) ont pu tranquillement gérer leur avance pour soulever un troisième titre européen consécutif, une performance que seuls trois autres clubs ont réussi à réaliser (Riga, Vicenza et le Spartak Moscou).

Breanna Stewart MVP, comme un symbole

Déjà impressionnante lors de la demi-finale face au Fenerbahçe (17 pts, 8 rebonds), Breanna Stewart a une nouvelle fois sorti une grosse performance dimanche face à Salamanca. Ses 12 unités et 6 rebonds en finale cumulés à sa perf en demi lui ont valu d’être nommée MVP du Final Four. Deux ans après sa terrible blessure au tendon d’Achille lors du final four de l’Euroligue 2019, l’Américaine ajoute ce prestigieux titre à sa collection.

« C’est toujours quelque chose qui est dans un coin de ma tête, ce qu’il m’est arrivée lors du précédent Final Four (avec le Dynamo Koursk) lorsque je me suis blessée » a expliqué la MVP des dernières finales WNBA. « Je crois que cela fait exactement deux ans jours pour jours que j’ai été opérée, donc je me sens vraiment heureuse d’être de retour. Le titre de MVP est toujours quelque chose en plus, la cerise sur le gâteau, mais la priorité restait la victoire. Etre capable de le faire avec Miguel Mendez (l’entraîneur de l’UMMC ndlr) et le club est quelque chose que je n’oublierai jamais. »


Photo à la Une : (@FIBA)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page