DiversFootball

Football : Sapir Berman, première arbitre transgenre en Israël

Dans un pays avancé sur les droits de la communauté LGBT, Sapir Berman est devenue la première arbitre transgenre à officier dans le championnat israélien.

Sagui Berman avait annoncé dans une conférence de presse fin avril qu’elle changerait d’identité sexuelle et de prénom. C’est donc sous le nom de Sapir Berman qu’elle a arbitré le 3 mai le match de Premier League israélienne entre Hapoel Haifa et Beitar Jérusalem.

Elle devient la première arbitre de football transgenre dans le championnat israélien. Âgée de 26 ans, l’arbitre habituée des stades depuis 2011 a connu un accueil différent. À l’annonce de son nom, l’agitation s’est fait ressentir dans le stade Samy Ofer. Les applaudissements ont été accompagnés de quelques sifflets mais on retiendra une pancarte d’un supporter où nous pouvions lire : « Sapir, on est tous avec toi. »

Le match qui opposait Hapoel Haïfa et Beitar Jérusalem, respectivement 9e et 10e du championnat, ne relevait pas d’une importance pour ses deux clubs du ventre mou. Haïfa s’est imposé sur le score de 3 buts à 1.

Un pas en avant pour la communauté LGBT

Elle avait indiqué dans sa conférence de presse : « Je ne sais pas si je suis une pionnière ou la première à faire ça, je fais ce processus pour moi ». Elle affirme avoir reçu des messages de menaces mais aussi beaucoup de soutien sur les réseaux sociaux et de la part de ses collègues. « Sapir est courageuse et entame un processus historique pour le football israélien » se félicitait Ronit Tirosh, la présidente de l’Union des arbitres israéliens.

Israël est souvent reconnu comme l’un des pays les plus en avance sur la défense des droits de la communauté LGBT. L’État hébreu reconnaît les mariages gays effectués à l’étranger. La prestation et la victoire de Dana International à l’Eurovision en 1998 avait déjà montré l’ouverture d’esprit de l’État israélien.

Le monde du ballon rond a déjà connu une histoire similaire. En 2018, la transgenre Lucy Clark a arbitré un match de football féminin en Angleterre. Comme Sapir Berman, elle avait changé d’identité sexuelle en cours de carrière. Lorsqu’elle avait encore son identité masculine, Lucy Clark avait arbitré des matchs de football masculin sous son ancien de nom de Nick.


Photo à la Une : (JACK GUEZ / AFP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page