Sur la route de Tokyo

Taekwondo : Magda Wiet-Hénin et Althé Laurin iront à Tokyo

Magda Wiet-Hénin et Althé Laurin ont validé leur ticket pour les Jeux Olympiques ce week-end lors du Tournoi de qualification de Sofia (Bulgarie).

Le chemin a été long et tumultueux mais Magda Wiet-Hénin s’est qualifiée pour les Jeux Olympiques au Tournoi de qualification de Sofia ce vendredi. Dans la catégorie des moins de 67 kg, Magda Wiet-Hénin faisait partie des favorites pour la qualification. Championne d’Europe en 2020 et médaillée de bronze cette année, elle affrontait la Norvégienne Mari Romundsen dans le premier de ses trois matchs décisifs pour décrocher le sésame.

>> A LIRE AUSSI : Magda Wiet-Hénin et Althéa Laurin sacrées championnes d’Europe

La Lorraine remporte son match 16-3 avant d’enchaîner au tour suivant contre la Belge Indra Craen (23-4). Dans le match décisif, la taekwondoïste de 25 ans affrontait la Hongroise Rebeka Furedi. Le duel fut à la hauteur de l’évènement, un match serré et étouffant qui a vu la Tricolore s’imposer d’un point (6-5).

« Lors du combat décisif, je mène d’un point lors des dernières secondes, je changeais de garde pour la bloquer, explique la tête de série n°1 du tableau, ça été intense, mais l’expérience a fait la différence, le mental aussi… »

Une qualification au goût de libération

Cette qualification est une libération pour la Lorraine qui avait vécu les Jeux Olympiques de 2016 en tant que remplaçante et sparring-partner d’Haby Niaré, médaillé d’argent à Rio. Pour la première fois, elle sera donc aux Jeux Olympiques pour y participer et non en tant que figurante.

>> A LIRE AUSSI :3 questions à Magda Wiet-Hénin, championne d’Europe de Taekwondo

Mais avant ça, il y a la satisfaction de se qualifier pour Tokyo : « Je suis super soulagée, contente et heureuse, enfin la pression retombe. Je veux partager ma joie avec la famille, et les amis…Je vais enfin pouvoir mieux dormir, couper pendant une dizaine de jours, ne plus penser au taekwondo. J’ai besoin de reposer ma tête et mon corps. »

Consciente de ne pas avoir été à son meilleur niveau, Magda Wiet-Hénin va pouvoir peaufiner sa préparation pour son objectif estival au pays du soleil levant.

Althé Laurin fera également partie du voyage

Magda Wiet-Hénin ne partira pas seule à Tokyo car une autre Française, Althé Laurin s’est également qualifiée pour les JOce samedi dans la catégorie des plus de 67 kg. Les Championnats d’Europe à Sofia avaient laissé un goût d’inachevé à Althé Laurin après son élimination en quart de finale en avril dernier. La taekwondoïste d’Asnières (Hauts-de-Seine) s’est défaite de l’Italienne Maristella Smiraglia (11-0) avant de battre l’Allemande Lorena Brandl (15-1) qui débutait son tournoi.

La jeune athlète n’a pas pu retenir sa joie après sa qualification : « Je ressens beaucoup de joie, cette qualification c’est le travail de toute une vie, d’une jeune vie ! Je n’ai pas l’habitude d’être aussi expressive, je suis allée dans les bras de notre coach dès la fin du combat. Je pense à ma famille, au club d’Asnières, à mes partenaires d’entraînements. »

Une journée bien gérée par la Francilienne malgré le changement des habitudes : « La journée a été très longue, je n’ai pas l’habitude de démarrer mes combats si tard. La nuit dernière, je n’ai pas bien dormi, mais finalement mentalement j’ai bien géré l’attente. Le combat décisif s’est bien déroulé, tout était en place, je me suis montrée aussi agressive que ma rivale. »

Une belle réaction qui promet de belles choses pour l’équipe de France à Tokyo.


Photo à la Une : (FFTDA)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page