BasketBasket : LFB

LFB Playoffs : Basket Landes se paie l’ASVEL, le BLMA s’offre le scalp de Bourges… des demi-finales surprenantes

Alors que les Tango et le LDLC ASVEL Féminin partaient favori avant les demi-finales des playoffs de LFB, les deux derniers finalistes ont été surpris ce jeudi soir. Basket Landes a écarté Lyon (77-73) tandis que Lattes-Montpellier a arraché le succès contre Bourges dans les dernières secondes (74-73). Les deux clubs se retrouveront au prochain tour pour une finale inédite.

A format inédit finale inédite. En raison de la crise sanitaire et du retard pris dans le calendrier, les playoffs de LFB se sont déroulés sous un tout autre format. Exit les matchs aller/retour en demi-finale, et place à une unique confrontation pour obtenir son ticket pour la finale. Et ce sont les outsiders, Basket Landes et Lattes-Montpellier qui ont tiré profit de la nouvelle formule.

Bourges surpris à la dernière seconde

Si les Tango ont survolé la saison régulière de LFB (20 victoires, 2 défaites), elles n’ont plus disputé le moindre match depuis plus d’un mois. Le forfait sanitaire de Tarbes à l’aller comme au retour en quart de finale a surement été préjudiciable pour les protégées d’Olivier Lafargue qui se présentaient, certes à domicile, mais sans repères et compétitions dans les jambes. Cela s’est fait ressentir ce jeudi soir au Prado. Après un début de rencontre serré où les deux équipes se sont rendues coup pour coup (22-22 à l’issue du premier quart), ce sont les Tango qui ont progressivement pris le dessus, trouvant des solutions dans la raquette grâce à Kristen Mann ou Isabelle Yacoubou. A la mi-temps, le club berrichon menait les débats (48-41). Mais les Gazelles, galvanisées par les mots de Thibaut Petit à la pause, sont revenues des vestiaires avec un tout autre état d’esprit. Sous l’impulsion d’une Myisha Hines-Allen innaretable (30 pts), Lattes-Montpellier a refait son retard pour revenir à hauteur et s’offrir un dernier quart-temps de folie. Le match s’est finalement joué dans la dernière minute, alors qu’Alexia Chartereau avait remis les deux équipes à égalité dans le money-time (72-72). Grâce à un contre héroïque de Julie Allemand, le BLMA a pu s’offrir une balle de match. Les Gazelles ont d’abord buté sur la belle défense berruyère, mais la deuxième tentative d’Hines-Allen dans la raquette a finalement permis aux Héraultaises d’exulter et de remporter la rencontre au bout du suspense (73-74). Elles rejoignent la finale de LFB pour la première fois depuis 2016 et pourrait parachever une saison déjà parfaite avec le titre en Coupe de France décroché il y a quelques semaines.

Basket Landes récompensé de sa bonne entame

Avant de voir les Tango tomber face au BLMA, le LDLC ASVEL Féminin retrouvait Basket Landes, deux équipes qui se sont jouées la deuxième place durant la fin de saison régulière. C’est bien les Lionnes qui sont sorties victorieuses de ce duel à distance durant la saison régulière. Les Landaises ont pris leur revanche ce jeudi en début de soirée. Contrairement au match opposant Gazelles et Tango, la rencontre entre BL et l’ASVEL s’est décanté assez rapidement. Si le premier quart n’a pas permis à une équipe de se détacher réellement (13-17), les Landaises ont capitalisé sur leur maigre avance pour faire la course en tête. L’écart est monté jusqu’à 15 points durant le deuxième quart-temps. Les Lionnes ont repris du poil de la bête après leur passage aux vestiaires. Grâce à une défense retrouvée, et aux paniers de Marine Johannès ou Michelle Plouffe, le LDLC ASVEL Féminin a grappillé son retard, point par point avant le buzzer du troisième quart-temps (48-52). Mais malgré les efforts consentis par Marine Johannès, notamment, pour tenter de revenir à hauteur, les Landaises ont tenu bon, impériales sur la ligne des lancers-francs à l’image d’Ana Suarez (18 pts). Elles viennent décrocher le succès (73-77) au Prado, une victoire qui leur permet de rejoindre la finale pour la première fois de l’histoire du club.


Photo à la Une : (@FFBB/Tuan Nguyen)

Léo Labica

Léo Labica, fondateur du site aux côtés de Romain Boisaubert et Marvin Mathieu. Passionné de sport depuis ma tendre enfance, je nourris une grande appétence pour le sport féminin depuis une dizaine d'années. Le foot, le basket, le cyclisme ou le tennis.. autant de disciplines qui me font rêver. Passé par les rédactions de Vélo101 ou de Sport 365, j'ai pu vivre au plus près les événements sportifs. C'est désormais sur le sport féminin que je me concentre à maintenant vingt-quatre ans en créant "Le Sport au Féminin". Plus qu'une passion, un devoir !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page