FootballFootball : D1 Arkema

Football : Le Stade Rennais lance sa section féminine

Le Stade Rennais a enfin pu concrétiser son projet de section féminine repoussé à cause du contexte sanitaire. Dans un premier temps, les équipes de jeunes seront privilégiées avant de viser très haut pour l’équipe première.

La Bretagne est une terre de football féminin et la capitale bretonne ne pouvait pas s’en passer. Le Stade Rennais a ouvert une section féminine ce mercredi. Le club breton va lancer dès septembre sa section U8 pour les footballeuses âgées entre 5 et 7 ans. Le club a toutefois indiqué : « Pour ne pas s’opposer au travail de formation déjà réalisé par les clubs de la région, seules les jeunes filles non-licenciées pourront participer à cette journée de détection. »

En effet, Guingamp joue en D1 Arkema tandis que Saint-Malo, Brest et Nantes joue en 2ème Division. Les clubs de football accueillant des jeunes joueuses sont de plus en plus nombreux en France et plus particulièrement en Bretagne.

>> A LIRE AUSSI : Nicolas Holveck, président de Rennes : « Nos missions, à terme, c’est d’avoir une équipe féminine, et vite »

« Depuis 120 ans, le club se mobilise pour promouvoir le football et ses valeurs en Bretagne et à travers la France. C’est avec fierté qu’il franchit un cap supplémentaire en offrant aux jeunes filles de la région l’opportunité de pratiquer le sport qu’elles aiment dans les meilleures conditions », a indiqué Nicolas Holveck, le président du club, via un communiqué.

Le Stade Rennais en D1 dans 5 ans ?

Le Stade Rennais recherche donc trente jeunes footballeuses pour la rentrée. Une journée de détection sera organisée le 9 juin et la session finale se déroulera le 23 juin. La Piverdière, le centre d’entraînement du club, accueillera ses jeunes passionnées les mardis et les samedis avec 2 éducatrices. Le club Rouge et Noir mettra en place des équipes de catégories d’âge supérieurs progressivement.

 Le Stade Rennais veut monter les échelons étape par étape mais reste ambitieux. L’objectif est d’emmener une équipe senior dans « l’une des deux plus hautes divisions du championnat de France d’ici cinq ans ». Une place qu’un club comme le Stade Rennais doit ambitionner. Le club breton est l’un des seuls clubs de Ligue 1 avec Monaco, Angers, Lorient et Nîmes (le club gardois a fusionné en partie avec le club FF Nîmes Métropole Gard) à ne pas avoir de section féminine en D1 ou en D2.

>> A LIRE AUSSI :Quand les supporters de Dortmund militent pour une équipe féminine

Pour cela, il faudra commencer en District avant de monter en Régional 2, Régional 1 puis accéder à la D2. Une épreuve difficile mais pas insurmontable pour les Rennaises. Ce n’est pas une première pour le Stade Rennais qui a connu une section féminine dans les années 1970 recevant des clubs comme Chelsea avant de disparaître en 1976 par manque de moyens.


Photo à la Une : (@Stade Rennais)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page