BasketBasket : Equipe de France

Basket : Les Bleues maîtrisent l’Espagne en amical avant l’Euro

L’équipe de France s’est imposée contre l’Espagne (66-57), leur bête noire, en match de préparation à l’Euro. Les Françaises ont étouffé les Espagnoles défensivement tout en commentant quelques erreurs non rédhibitoires après un premier match.

Une victoire contre l’Espagne est toujours une satisfaction pour le basket français. Bourreaux des Françaises en finale de l’Euro en 2013, 2017 et 2019, les Espagnoles étaient donc attendues ce dimanche à Toulouse pour ce premier match de préparation à l’Euro (17 au 27 juin). Depuis 2019, la Roja a perdu des joueuses cadres comme Laura Nicholls, Marta Xargay et Ana Cruz et ne peut pas compter dans ses premiers matchs sur leur pivot Astou Ndour, qui n’a pas fini sa saison en WNBA avec Dallas. Pour cet amical, les Espagnoles possèdent 5 joueuses lauréates du dernier Euro. Avec une discipline défensive et sans l’intervention de Sandrine Gruda et Gabby Williams, laissées au repos, les Bleues ont maîtrisé les Espagnoles tout au long de la rencontre (66-57).

>> À LIRE AUSSI :Sans Bria Hartley, avec Gabby Williams… retrouvez la liste des Bleues pour l’EuroBasket

Devant 800 spectateurs, les Françaises mettent une pression défensive contre l’attaque espagnole dès le début du match. La Roja est acculée et se retrouve menée 11-2 à la 4ème minute de jeu avec un échec au tir impressionnant pour cette équipe (2/13 aux tirs). Les Bleues finissent le premier quart-temps en contrôlant l’écart (17-10). Menées par Alexia Chartereau, meilleure scoreuse française (15 points et 3/3 à 3pts), les Bleues résistent au retour des joueuses de Lucas Mondelo qui rééquilibrent le jeu grâce notamment au réveil d’Alba Torrens (16 points). Les Françaises rentrent au vestiaire avec une avance de 7 points à la mi-temps (33-26).

Les joueuses de Valérie Garnier gardent le rythme dans le troisième quart-temps et prennent même un avantage de + 13 (43-31). L’intensité défensive est toujours au rendez-vous et les Bleues en profitent en témoigne cette contre-attaque en solitaire d’Olivia Époupa (50-39, 27’). L’équipe de France est en gestion et le banc français répond présent (37 points) comme Alix Duchet (7 points). Seule inquiétude, les Espagnoles reprennent espoir en fin de match en revenant au score (58-52) mais Endy Miyem (10 points) et ses coéquipières resserrent la défense pour s’imposer 64-57.

Un premier match maîtrisé malgré quelques erreurs

Point fort des Bleues depuis des années, la défense a été au rendez-vous contre la Roja, où les joueuses se sont battues sur chaque rebond. Les pertes de balles (22) et les passes manquées par les Françaises auraient pu leur permettre de prendre le large au tableau d’affichage.

L’entraineur des Bleues, Valérie Garnier en est consciente : « Il y a eu une grosse volonté de défendre fort associée aussi à des erreurs, mais avec des intentions très positives dans l’engagement. C’est un match de reprise et c’est compliqué de s’y mettre, de changer de niveau de jeu. On n’est plus en championnat de France. »

>> À LIRE AUSSI :La double confrontation France-Espagne annulée

« C’est le début de notre préparation, ajoute Alexia Chartereau. On sait que l’on n’a pas fait le match parfait mais en tout cas on part sur de bonnes bases et on sait sur quoi on peut encore plus progresser. »

Il faut rappeler que c’est le premier match des Bleues depuis février 2020 et une victoire facile contre Porto Rico (89-51). « Offensivement, on a vu qu’on avait encore un peu de mal au niveau de relations, mais c’est le premier jet », rappelle Endy Miyem. Il y a donc une grande marge de progression mais pour un premier match de préparation, de surplus contre l’Espagne, le constat est plus que positif. Les Françaises auront l’occasion de s’améliorer dès ce lundi à 16h contre les mêmes Espagnoles.


Photo à la Une : (@FRABasket-Ball)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page