FootballFootball : D1 Arkema

D1 Arkema : Les tops et les flops de la 21ème journée

Comme chaque semaine, Le Sport au Féminin revient sur les faits marquants du week-end en D1 Arkema. Retour sur le multiplex de la 21ème journée qui s’est tenu ce vendredi. Avant « la finale » de la semaine prochaine, l’OL et le PSG ont assuré la victoire contre Bordeaux (1-0) et Reims (4-0) alors que Le Havre remporte le 2ème succès de sa saison et se rapproche d’Issy.

Les Tops :

L’OL et le PSG assurent

Les Lyonnaises devaient impérativement remporter leur match contre Bordeaux pour continuer à rêver au titre et s’offrir une « finale » contre le PSG dimanche prochain. La rencontre ressemblait à un match piège pour les joueuses de Sonia Bompastor en affrontant Bordeaux. Les Marines et Blanc n’ont plus rien à jouer et surfent sur leur qualification historique en Ligue des Champions. L’OL ouvre le score rapidement grâce à une bonne combinaison entre Macario et Majri qui offre une passe dans le dos de la défense à Le Sommer qui trompe la gardienne bordelaise Moorhouse (1-0, 9’). Les Rhodaniennes ont dû s’en vouloir de ne pas avoir concrétisé les occasions quand les Bordelaises ont poussé pour revenir au score. Lyon ne s’est pas mis à l’abri et a souffert contre des Bordelaises, qui n’ont plus rien à perdre dans cette fin de championnat avec cette frappe de Lardez qui finit sur le poteau de Sarah Bouhaddi (62’). Les Lyonnaises se sont montrées solides mais devront se montrer plus réalistes contre Paris, le week-end prochain en match en retard.

Les Parisiennes ont également confirmé en s’imposant 4-0 contre Reims. Contre des Rémoises entreprenantes et joueuses, les joueuses d’Olivier Echouafni ont maîtrisé leur match. Le PSG peut compter sur un festival de Sandy Baltimore, la meilleure espoir de la saison, pour s’assurer la victoire. Signe Brune reprend un centre de Baltimore et ouvre le score de la tête (1-0, 19’). L’attaquante de 21 ans devient buteuse en poussant le ballon au fond des filets après un centre en retrait de Perle Morroni (2-0, 43’). Dans la foulée, Brunn profite d’un cafouillage de la défense adverse pour inscrire un doublé (3-0, 44’). Les Parisiennes sont déjà hors d’atteinte et contrôlent tranquillement le match. Ce score fleuve permet à Kadidiatou Diani de retrouver la compétition, après sa blessure contre Lyon en Ligue des Champions et avant de retrouver l’OL en championnat. La meilleure joueuse de la saison a réussi quelques débordements et a provoqué un penalty transformé par Morroni dans le temps additionnel (4-0, 90+4’). Les Parisiennes comptent un point d’avance avant d’affronter leurs dauphines dimanche prochain.

De Almeida propulse Montpellier à la 5ème place

Elisa De Almeida est inarrêtable en ce moment. La défenseure de 23 ans n’avait pas inscrit le moindre but pour ses 65 premiers matchs en D1 Arkema. Elle avait ouvert son compteur contre Issy en avril. Ce vendredi, l’internationale française a inscrit un doublé contre Soyaux, ce qui monte son nombre de buts à 3 buts en … 3 matchs. Dans une rencontre équilibrée, De Almeida coupe un centre de Nérillia au second poteau et ouvre le score pour Montpellier (1-0, 52’). Portée par l’adrénaline, De Almeida tente un centre de 30 mètres qui trouve la lucarne de Romane Munich (2-0, 55’). Soyaux revient dans le match avec le but de Laura Bourgouin, parti dans le dos de la défense et réduit le score (2-1, 63’). Les Pailladines s’imposent et font la bonne opération pour la 5ème place. Elles profitent de la défaite de Guingamp et de Reims pour remonter au classement. De leur côté, les Sojaldiciennes réalisent une bonne opération malgré la défaite avec son maintien dans l’élite. Avant la dernière journée, Soyaux compte 4 points d’avance sur Fleury.

La joie d’Elisa De Almeida après son premier but (@mhsc)

Le Havre surprend le Paris FC

Cette rencontre est à la croisée des chemins entre les tops et les flops. D’un côté des Havraises qui remportent le deuxième match de leur saison et des Parisiennes, 4ème, qui n’ont pas sur revenir au score. Les Havraises ont connu un exercice compliqué et connaissaient leur statut de reléguées en D2 mathématiquement. Pourtant, elles ont continué à jouer et ont ouvert le score par l’intermédiaire de Francisca Lara qui a résisté à la défense francilienne (1-0, 34’). Le Paris FC a tenté de revenir dans le match mais les tentatives parisiennes ont été arrêtées par Olesya Arsenyeva, qui jouait son deuxième match de la saison en l’absence de Constance Picaud. Les Havraises ont résisté, à l’inverse du match aller où elles avaient été rejointes par le Paris FC. Les Normandes ont donc pu savourer leur deuxième succès après la victoire inaugurale contre Issy (4-0) et peuvent espérer quitter la dernière place en doublant les Isséennes à la dernière journée.

Les Flops :

Issy, relégué en D2

Issy-les-Moulineaux avait encore un espoir de se maintenir en D1 en prenant des points dans le derby francilien contre Fleury. Elles y ont cru 20 minutes en seconde période. Après l’ouverture du score de Léa Le Garrec (1-0, 14’) pour Fleury, les Chouettes égalisent grâce à une tête de Batcheba Louis (1-1, 50’). Les joueuses de Camillo Vaz, qui dominait jusque-là le match, finissent par craquer et encaissent deux buts en fin de rencontre. Après un centre mal repoussé par la gardienne, Dominika Graboswka redonne l’avantage à Fleury (2-1, 75’) avant que Julie Piga marque le but du break (3-1, 86’). Les Isséennes font la mauvaise opération de la journée car elles ne peuvent plus revenir sur Soyaux et voient Le Havre se rapprocher avant de recevoir Reims.

Guingamp risque de quitter la première partie de tableau

Les Bretonnes, 5ème avant le coup d’envoi, étaient dans une position idéale avant de se déplacer à Dijon. En cas de victoire, Guingamp pouvait s’assurer de finir au minimum 6ème et de terminer l’exercice dans la première partie de tableau. Ce sont pourtant les Bourguignonnes qui commencent le match du bon pied avec le doublé de Léa Khelifi (6’, 11’). Sur deux actions, le duo Gordon-Khelifi trompe la défense bretonne et permet à Dijon de mener rapidement 2-0. Sarah Cambot conclut un centre de Fleury au deuxième poteau et relance les Guingampaises (2-1, 16’). Ce ne sera pas suffisant et Dijon l’emporte 2-1. Avant d’affronter les Girondins de Bordeaux, Guingamp se retrouve 6ème à 2 points de Montpellier mais ne compte plus que 3 points d’avance sur Fleury, 9ème. Les Dijonnaises, 8ème joueront leur dernier match contre le PSG.

Résultats :

  • REIMS 0-4 PARIS SG
  • BORDEAUX 0-1 LYON
  • DIJON 2-1 GUINGAMP
  • LE HAVRE 1-0 PARIS FC
  • MONTPELLIER 2-1 SOYAUX
  • FLEURY 3-1 ISSY

Le classement de D1 Arkema à une journée de la fin (@D1 Arkema)

Photo à la Une : (@HACféminines)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page