Football

Football : Quelles sont les joueuses qui font partie du onze mondial des légendes de l’IFFHS ?

La fédération internationale de l’histoire du football et des statistiques (IFFHS) a dévoilé une composition des meilleures joueuses de 1901 à nos jours. Des journalistes, des anciennes footballeuses et des observateurs ont voté pour composer cette équipe de rêve. La défenseure Wendie Renard est la seule française dans le onze mondial.

C’est la preuve que Wendie Renard est déjà une légende du football alors qu’elle n’a pas encore fini sa carrière. Elle est la seule représentante française dans le onze de légende de la fédération internationale de l’histoire du football et des statistiques (IFFHS). Wendie Renard est une référence à son poste et ce statut est prouvé par sa présence avec les meilleures. Avec 124 sélections chez les Bleues, la Martiniquaise faisait déjà partie de l’équipe mondiale de la décennie 2010-2020 de l’IFFHS. En club, la défenseure de 30 ans compte un des plus beaux palmarès du sport français avec 14 Championnats (2007 à 2020), 9 Coupes de France et 7 Ligues des Champions avec l’Olympique Lyonnais.

>> A LIRE AUSSI :Wendie Renard, meilleure sportive de l’année ?

En charnière centrale, elle est accompagnée de l’Américaine Christie Rampone. La défenseure a joué 20 ans au plus haut niveau avant de prendre sa retraite en 2017 après avoir été capitaine de la sélection et avoir décroché 3 médailles d’or aux Jeux Olympiques (2004, 2008 et 2012) et deux titres de championne du monde (1999 et 2015). Avec ses 311 sélections, elle est actuellement la deuxième joueuse américaine la plus capée de l’histoire. Sur le côté gauche de la défense, c’est l’Américaine Joy Fawcett qui a joué de 1992 à 2004. La latérale droite est une ancienne lyonnaise. Lucy Bronze est la seule représentante anglaise dans ce onze. 2ème du Ballon d’or 2019, elle a remporté le trophée The Best de meilleure joueuse de l’année par la FIFA en 2020. Elle a remporté 3 Ligues des Champions et 3 Championnats avec l’Olympique Lyonnais et a participé à la belle épopée des Lionnes lors de la Coupe du Monde 2019.

Un milieu de terrain olympique

Au milieu de terrain, on ne retrouve pas d’Américaine puisque c’est l’emblématique milieu de terrain japonaise Homare Sawa qui est la seule représentante asiatique. Joueuse de 1991 à 2015, elle a fait partie de la génération dorée nippone qui a conquis le titre mondial en 2011 et la médaille d’argent à Londres en 2012. On retrouve également une autre grande star dans son pays, la Brésilienne Marta.

Joueuse depuis 2000, Marta a fait le bonheur des Brésiliens en devenant la meilleure buteuse de l’histoire de la Coupe du Monde avec 17 buts, mais également en devenant la meilleure joueuse du monde à six reprises (2006, 2007, 2008, 2009, 2010 et 2018). Elle a aussi bien remporté la Ligue des Champions (2004 avec Umea IK) que la Copa América avec le Brésil (2003, 2010 et 2018).

>> A LIRE AUSSI :Marta ou la star internationale adoubée par ses pairs

La Lyonnaise Dzsenifer Marozsan fait partie de ce onze de légende. 5 Ligue des Champions au compteur avec deux clubs différents (l’OL et Francfort), elle a également été une pièce maîtresse de la médaille d’or de l’Allemagne aux Jeux Olympiques de 2016 et du titre de champion d’Europe 2013.

Une attaque 100% USA

En attaque, c’est un trio offensif américain qui domine cette équipe. On retrouve les deux stars actuelles de la sélection américaine, Alex Morgan et Megan Rapinoe. Co-meilleure buteuse (6 buts) à la dernière Coupe du Monde, les deux attaquantes sont doubles championnes du monde en titre et championne solympique en 2012. À leurs côtés, la première légende du football américain, Mia Hamm. Première star du football féminin, elle a remporté 2 Coupes du Monde (1991 et 1999) et deux médailles d’or aux JO (1996 et 2004). Elle a également été élue meilleure joueuse du XXème siècle par l’IFFHS. Il ne faut pourtant pas oublier la présence dans les buts, d’une autre icône américaine, Hope Solo. La gardienne des États-Unis de 2000 à 2016 a remporté deux médailles olympiques (2008 et 2012) et également la Coupe du Monde 2015. Hope Solo est une des gardiennes les plus emblématiques du football féminin.

>> A LIRE AUSSI :L’équipe type de la Coupe du Monde

L’Olympique Lyonnais peut se féliciter puisque 6 joueuses de cette équipe ont porté le maillot lyonnais (Wendie Renard, Lucy Bronze, Dzsenifer Marozsan, Alex Morgan, Megan Rapinoe et Hope Solo). Cette équipe montre aussi la domination des États-Unis sur le football féminin avec 6 joueuses.

Le onze mondial de l’IFFHS (@IFFHS)

La composition des remplaçantes qui auraient pu avoir leur place dans le onze de légende :

Gardienne : Nadine Angerer (Allemagne)

Défenseures : Ariane Hingst (Allemagne) ; Nilla Fischer (Suède) ; Saki Kumagai (Japon) ; Hege Riise (Norvège)

Milieux : Kristine Lilly (USA) ; Michelle Akers (USA) ; Formiga (Brésil)

Attaquantes : Abby Wambach (USA) ; Carli Lloyd (USA) ; Birgit Prinz (Allemagne)


Photo à la Une : (OLféminin)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page