TennisTennis : WTA

Roland-Garros : Osaka assure, Kvitova sur le fil, zéro pointé pour les Bleues … le récap’ de la journée

Le prestigieux Grand Chelem de Roland-Garros a débuté ce dimanche avec près de 20 rencontres au programme dans le tableau dames. Naomi Osaka (3e) a assuré, Petra Kvitova (12e) s’est fait peur alors que la revenante Elena Vesnina (1091e) a signé sa première victoire sur le circuit depuis 2018. Côté tricolore, les quatre françaises engagées ont toutes subi le même sort et se sont inclinées. Retrouvez le récap’ de la journée à Porte d’Auteuil.

>> A LIRE AUSSI : Roland-Garros : L’une des grandes favorites déclare forfait !

Rendez-vous incontournable de la saison sur le circuit WTA, le Grand Chelem de Roland-Garros a démarré ce dimanche. Cette première journée de la quinzaine parisienne a comme toujours livré son lot de surprises et d’émotions. On vous dit tout !

Naomi Osaka sans forcer, Petra Kvitova a eu chaud

L’une des attractions de cette première journée était bien évidemment l’entrée en lice de Naomi Osaka. Tête de série numéro 2 à Porte d’Auteuil où elle n’est jamais parvenue à passer l’obstacle du troisième tour, Osaka souhaite passer un cap sur terre-battue, une surface sur laquelle elle a du mal à développer son jeu. Après avoir surpris son monde en annonçant qu’elle ne participerait à aucune conférence de presse durant le tournoi, la Japonaise était grandement attendue face à la Roumaine Patricia Maria Tig (63e). Sans être étincelante, la Nipponne a assuré l’essentiel en s’imposant en deux sets (6-4, 7-6) non sans quelques contrariétés. Au prochain tour, elle retrouvera une autre Roumaine, Ana Bogan (102e), tombeuse de l’Italienne Elisabetta Cocciaretto (113e) en deux sets (6-1, 6-3).

>> A LIRE AUSSI : Roland-Garros : Naomi Osaka et la terre-battue, une histoire contrastée

Autre tête d’affiche à disputer son premier tour ce dimanche, Petra Kvitova (12e) , qui a eu toutes les peines du monde à se défaire de la modeste Greetje Minnen (125e), issue des qualifications. Après la perte du premier set (7-6), la Tchèque a été poussée dans ses derniers retranchements et a même du sauver deux balles de match dans le tie-break du second set, finalement remporté sur le fil. A l’expérience, la lauréate de deux Grand Chelems a ensuite déroulé son tennis face à la Belge. Score finale (6-7, 7-6, 6-1) en faveur de Kvitova, qui devra grandement se méfier de sa prochaine adversaire ..

Elena Vesnina, trois ans après

La future adversaire de Petra Kvitova n’est autre que la revenante Elena Vesnina. De retour sur le circuit WTA début mai à Madrid, la tenniswoman de 34 ans a signé sa première victoire depuis 2018 (!). Après avoir fait une pause de 3 ans pour donner naissance à sa fille Elizabeth, la Russe avait subi deux revers sur terre-battue avant son entrée en lice à Porte d’Auteuil ce dimanche. Opposée à la Biélorussie Olga Govortsova (138e), celle qui occupe désormais la 1091e place au classement WTA a proposé une véritable récital. Une victoire sèche (6-1, 6-0) en à peine une heure de jeu pour Vesnina, qui s’offre un deuxième tour de prestige face à Kvitova sur l’ocre parisienne.

Zéro pointé pour les Bleues

La mauvaise nouvelle de la journée se situe du côté tricolore où les quatre Françaises engagées ce dimanche ont toute subi le même sort. Clara Burel (146e), révélation l’an passé à Porte d’Auteuil a ouvert le bal mais n’a pas confirmé sa belle perf’ de la saison dernière. Battue après de deux heures de lutte acharnée (6-3, 7-6) par la Monténégrine Danka Kovinic (62e), la Bretonne est sortie par la petite porte du Grand-Chelem parisien. On imagine que la déception sera grande du côté de Clara Burel, qui « arrivait plus en confiance » à Roland-Garros cette année. De son côté, la jeune pépite Elsa Jacquemot (493e), lauréate de Roland-Garros Juniors l’an passé, n’a rien pu faire face à la coriace Elena Rybakina (22e) et s’est inclinée en deux sets (6-4, 6-1).

Autre Française sur les courts ce dimanche, la jeune espoir Diane Party (18 ans, 307e) est passée proche d’une belle perf’ face à Aliaksandra Sasnovich (107e). L’expérience a finalement parlé et ma Biélorusse a finalement eu le dernier mot (6-3, 3-6, 6-3). Enfin, la Lilloise Océane Dodin (115e) aura tout tenté face à l’Américaine Maddison Keys (25e) mais s’est finalement inclinée (6-3, 3-6, 6-1).


Photo à la Une : (@WTA)

Marvin Mathieu

Marvin est l'un des fondateurs du site, rédacteur en chef. Grand passionné de sport et de langue depuis son enfance, Marvin a réussi à concilier les deux durant son passage en Espagne, où il a découvert le métier de journaliste. Quadrilingue (Français, Anglais, Espagnol, Russe), ce Cagnois de vingt-trois ans a décidé de se lancer dans l'aventure du sport féminin, en créant officiellement "Le Sport au Féminin", le 25 février dernier.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page