Foot MercatoFootball

Mercato estival : Quel avenir pour l’Olympique Lyonnais ?

Alors que l’OL voit partir certaines joueuses cadres de son effectif, les interrogations vont bons trains quant à l’avenir du club rhodanien. Jean Michel Aulas l’a assuré « de grandes joueuses vont prochainement rejoindre le club ». Le banc lyonnais aura bien besoin d’être renfloué après les multiples annonces de départs. Lyon compte sur ses recrues de début d’année et sur la nouvelle coach Sonia Bompastor pour faire évoluer le groupe.

Les cadres partent et posent leurs valises aux USA

La politique de recrutement à deux niveaux de Jean Michel Aulas vise à faire profiter l’OL Reign du collectif français pour celles qui auraient des envies d’outre atlantique. Si elle a bien prolongé son contrat avec l’Olympique Lyonnais, Eugénie Le Sommer a officialisé sa venue au sein de l’effectif de la filiale américaine, sous forme de prêt jusqu’à la fin de l’année 2021. Sarah Bouhaddi et Dzenifer Marozan vont, elles aussi, la rejoindre aux USA. Autre fait important, Saki Kumagai, la pièce maitresse de la réussite de Lyon, ne portera plus les couleurs du club la saison prochaine. La nouvelle joueuse du Bayern Munich va quitter son club de cœur une fois le championnat terminé, 8 ans après l’avoir rejoint.

>> A LIRE AUSSI :Mercato : Saki Kumagai (OL Féminin) signe au Bayern Munich

L’OL va faire ses courses au PSG

Tandis que certaines font leur bagage pour traverser l’atlantique, d’autres viennent dessiner le nouveau visage de l’Olympique Lyonnais. Au début de l’année 2021, ce sont deux jeunes joueuses qui ont signé à l’OL. Encouragée par Ada Hegerberg, Catarina Macario avait rejoint les championnes de France. A ses côtés, Damaris Egurrola, joueuse aux aptitudes physiques et techniques confirmées, avait signé l’hiver dernier avant de se blesser et d’être absente lors des trois derniers matchs de la saison.

Dans les cages, Lola Gallardo ne devrait pas être la nouvelle numéro 1 puisque c’est sur Christiane Endler que les regards se posent. L’actuelle gardienne du PSG, qui n’a pas eu grand travail dimanche lors de la « finale » du championnat, pourrait débarquer très prochainement dans le Rhône. Un accord serait déjà passé entre l’internationale chilienne et l’OL. Loin d’être un coup dans le vent, cette transition pourrait piquer l’effectif de Paris au vif ! Surtout que Signe Bruun pourrait également prendre la direction du champion en titre.

>> A LIRE AUSSI :Mercato : Le PSG s’attend à de nombreux départs cet été

L’infirmerie encore bien remplie

Les longues blessures ne sont pas rares au sein de l’effectif lyonnais, puisque Ada Hegerberg et Griedge Mbock sont, elles aussi, sur le flanc depuis plusieurs mois. Nous pensions la joueuse norvégienne remise de sa rupture des ligaments croisés mais sa récente rechute l’a privé de fin de saison. En guise de consolation, son contrat a été prolongé jusqu’en 2024. Quant à Mbock, cadre non négociable de l’OL, blessée de longue date elle aussi, elle espère que son tendon d’Achille lui permettra de revenir au niveau pour attaquer la prochaine saison. L’internationale islandaise Sara Björk Gunnarsdottir, avait annoncé il y a 1 mois, sa signature au sein du « FC Mamans » qui joue encore en petit comité en D1. Autant d’éléments importants qui ont manqué à Lyon contre Paris et lors de la saison de D1 Arkema.

>> A LIRE AUSSI : D1 Arkema : Le PSG accroche l’OL et fonce vers le titre de champion

Le défi Bompastor

Ancienne joueuse au caractère de feu, Sonia Bompastor a pris la tête du groupe lyonnais il y a tout juste un mois et demi. Jetée dans le grand bain, avec pour objectif le match de dimanche dernier, elle n’a pas eu le temps de dire « ouf » que le traintrain quotidien entrainement-dodo-match était déjà lancé à vive allure. A la tête de l’académie du club depuis plusieurs années, elle a succédé à Jean-Luc Vasseur dans une ambiance quelque peu tendue aux vues de la saison réalisée par le club. Des jeunes joueuses de l’académie compteront peut-être parmi le « vent de fraicheur » que souhaite amener l’ancienne cadre de l’équipe de France sur le banc.

Le défi est inédit, Sonia Bompastor, a repris la main d’une équipe qui a marqué l’histoire du foot féminin en France et en Europe. Le match de dimanche témoigne des progrès qu’il reste à faire pour l’OL. Il lui faudra restructurer le groupe en y ajoutant des éléments de jeunesses, tout en fédérant l’ensemble du collectif.


Photo à la Une: (@topmercato)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page